Comment optimiser sa souplesse en danse ?

souplesse dansePour tout amateur ou amatrice de danse, avoir une bonne souplesse reste un atout non négligeable. Bien qu’elle ne soit pas indispensable à la pratique de la danse, elle contribue à faciliter la réalisation des diverses figures et des différents enchaînements en danse, surtout en danse classique. C’est une des qualités très recherchées par les pratiquants de danses de tous niveaux. Il est néanmoins assez difficile de l’améliorer, car chaque personne possède ses propres capacités. Il faut également savoir qu’il existe différents exercices pour améliorer sa souplesse, mais qu’il est important de bien réaliser pour plus d’efficacité. Voici quelques conseils utiles concernant ces exercices.

L’importance du travail de la souplesse

La souplesse est une qualité physique qui permet d’accomplir divers mouvements avec une plus grande amplitude. Afin d’améliorer considérablement sa souplesse, il est possible pour un danseur ou une danseuse de réaliser différents exercices d’assouplissement et d’étirement. Il faut noter que chaque individu est plus ou moins souple à l’origine. Néanmoins, certains facteurs déterminent l’intensité de cette souplesse. Cela peut dépendre de l’âge, du rythme de vie, de l’état psychologique et même des particularités du corps. Pratiquer la danse permet à certaines personnes de retrouver une bonne souplesse et de pratiquer une activité physique régulière et amusante.

Les exercices d’assouplissement

On peut noter qu’il existe différents exercices d’assouplissement pratiqués par les danseurs et même par les sportifs de haut niveau. Cependant, il existe aussi des pratiques à éviter si l’on veut bien progresser en danse. Ces exercices en question sont les exercices à-coups ou avec rebonds. Il est aussi déconseillé de réaliser les exercices basés sur le contracté-relâché consistant à contracter un muscle avant de l’étirer. Ce genre de pratique peut faire baisser sensiblement le tonus musculaire qui est essentiel en danse. Il faut aussi éviter de travailler les parties du corps à froid, c’est pourquoi on préfère souvent les faire après les sessions de danse. Le mieux est de préférer les exercices simples, mais ayant une réelle efficacité.

La mise en pratique

Avant de se lancer dans des exercices d’assouplissement, il est important de déterminer où sont les raideurs du corps. Cela permet de savoir quels sont les zones à travailler et les exercices d’étirement à privilégier. Il faut ensuite s’échauffer avant de se livrer à la pratique de ces exercices d’assouplissement. Ces exercices doivent être réalisés lentement et sans à-coups avec de bonnes pratiques de respiration. Il faut aussi rester assez statique entre les exercices afin d’avoir un maximum d’effet sur les articulations et les muscles. Il faut néanmoins toujours adopter un bon placement du corps et varier les exercices. Vous avez d’autres conseils sur les exercices d’assouplissement ? N’hésitez pas à faire un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s