Danse portage, un nouveau concept de danse avec son bébé

danse portageDepuis quelque temps plusieurs vidéos de cours de danse avec des bébés portés par leurs parents circulent sur le web. On peut appeler cette activité la danse portage, une activité qui consiste à allier la technique du portage de bébé habituel avec différents pas de danse. C’est l’occasion pour les parents de danser avec leur bébé et de partager avec eux un moment de complicité et un instant joyeux. Cela leur permet également de pratiquer une activité physique pour se remettre en forme et ainsi joindre l’utile à l’agréable. C’est d’ailleurs pour cette raison que la danse portage continue de se démocratiser dans de nombreux pays, dont la France. Zoom sur cette nouvelle activité de danse à avantages multiples.

Quel est l’intérêt de cette danse ?

Comme je l’ai dit plus haut la danse portage permet de combiner le portage de bébé avec différents types de danse. Elle reprend les mouvements de danse en les rendant plus équilibrés, sécuritaires et harmonieux. Il n’est donc pas question de réaliser des figures complexes qui demandent de l’équilibre, mais plutôt privilégier des mouvements simples et faciles à faire. Il n’est pas nécessaire de savoir danser pour pouvoir pratiquer la danse portage et profiter de ses vertus. Tout en étant une activité douce, la danse portage permet au parent porteur d’améliorer la souplesse de son corps, de passer un moment apaisant et intime avec son nourrisson et de développer la musculature de ses épaules et de son dos. Elle permet aussi au bébé d’éveiller son oreille musicale et d’avoir des liens plus solides avec ses parents. Il faut savoir qu’aussi bien le père que la mère peuvent porter le bébé durant l’atelier et les cours de danse portage sont aussi une occasion de rencontres et d’échanges entre jeunes parents.

Comment se passent les séances ?

Bien que la danse portage soit une activité accessible à tous les parents, il est généralement préférable de suivre au préalable une formation au portage des bébés. Il est aussi important que les cours soient donnés par un véritable expert certifié en danse et en portage physiologique. Cela permet aux parents de profiter de séances sécurisées et parfaitement encadrées. Ils évitent ainsi les risques de mauvaises postures et les risques de blessures. Bien entendu, il est aussi important de choisir le style de danse le plus adapté pour vous et votre nourrisson. Vous pouvez opter pour des danses orientales, indiennes, latines ou autres à condition que les gestes réalisés ne mettent pas en danger l’équilibre des pratiquants. En général, les ateliers de danse portage qui durent 1 h sont collectifs et les participants sont amené à apporter avec eux un moyen de portage physiologique. La tenue du bébé doit être confortable et celui-ci doit avoir entre 3 mois et 2 ans pour pouvoir y participer. Que pensez-vous de la danse portage ? Connaissez-vous quelques établissements de danse proposant ce genre d’atelier ?

Comment faire pour maîtriser le Paso Doble ?

paso dobleBon nombre de disciplines de danse se sont popularisées au fil des années. L’apprentissage de la danse est devenu de plus en plus accessible et les danses proposées dans les cours sont de plus en plus variées. Cependant, on peut noter que les apprenants en danse sont nombreux à s’intéresser de près aux danses sportives et aux danses de salon. Le Paso Doble fait notamment partie des danses les plus appréciées grâce à son style unique. C’est une danse qui peut s’apparenter à une simple marche stylisée, mais qui est aussi une danse originaire d’Espagne. Pour le maîtriser parfaitement, il est important d’en connaître les fondements et les techniques, c’est pourquoi je souhaite aujourd’hui vous en dire un peu plus au sujet de cette danse très populaire en France. Voici l’essentiel !

Le déroulement de la danse

Le Paso Doble s’inspire de l’entrée des toréadors dans les arènes lors des corridas espagnoles. Durant la danse, le danseur joue le rôle du toréador et sa partenaire joue celui de la cape. Cette danse s’effectue sur une musique généralement rythmée et est très appréciée lors de nombreuses festivités telles que les thés dansants ou encore les bals qui sont organisés dans toute la France. Il faut savoir que le Paso Doble se danse souvent en deux temps et les danseurs sont face à face en position fermée. Le premier pas d’appel est utilisé pour guider la danse et le second pas est fléchi. Les danseurs avancent alors sur la pointe du pied lors de la réalisation d’un nouveau pas. L4avantage avec cette danse c’est qu’elle laisse libre cours à l’improvisation et il est possible en plus des pas de base de réaliser différentes figures personnalisées.

L’apprentissage des figures

Le Paso Doble bien qu’il soit une danse assez libre reste une danse codifiée. Il faut que les danseurs respectent plusieurs contraintes techniques afin que la danse soit réussie. Il faut notamment porter une attention particulière au jeu de jambes, au timing, aux positions des pieds, aux alignements et au guidage. La maîtrise de ces techniques vous permettra de réaliser correctement les différentes figures telles que le pas de dentelle, le pas de vigne, la cape, la promenade ou encore la marche. Cette maîtrise s’acquiert avec de l’entraînement et de la pratique, c’est pourquoi il est utile de suivre des cours de danse spécialisés. Un bon professeur de danse sera à même de vous conseiller et de vous guider lors de la réalisation de chaque figure. Bien entendu, il est aussi important de forger son corps d’où l’utilité de divers exercices. S’inspirer des vidéos de danse pourra également vous être utile lors de la recherche de vos figures personnelles. Que pensez-vous du Paso Doble ? Est-ce que cette danse vous intéresse ?

Allier passion de la danse et démarches thérapeutiques avec la danse thérapie

danse thérapieIl existe comme vous le savez un choix varié de disciplines et de pratiques liées à la danse. Or, il faut considérer que la pratique de la danse reste un moyen d’expression à part entière et une excellente manière de pratiquer une activité sportive tout en s’amusant. Il faut cependant savoir que de nouveaux genres de danse ont vu le jour il y a quelques années et commencent à gagner en popularité auprès des adeptes de danse. Il s’agit de la danse thérapie qui comme son nom l’indique est une danse à vocation thérapeutique. C’est une danse qui s’inspire de la danse libre, mais aussi de la pratique de la méditation et du Yoga. Elle offre généralement aux pratiquants une grande liberté d’expression et de mouvements leur procurant des sentiments de plaisir et de joie. Voici quelques précisions concernant cette activité.

Quels sont les bienfaits ?

La pratique de la danse thérapie possède plusieurs avantages pour ses pratiquants. Elle agit en premier lieu sur le mental des personnes en leur permettant de déstresser le temps d’une danse et renouer avec leur corps grâce aux avantages du mouvement. Cette danse permet donc de libérer les tensions émotionnelles, mentales et physiques tout en évacuant le stress et l’anxiété. La danse thérapie possède aussi d’autres atouts non négligeables. Elle permet de se détendre et de se sentir bien et permet également de se sentir plus énergique. Elle développe aussi l’estime et la confiance en soi et contribue activement au développement du lâcher-prise et de la joie de vivre. Il ne faut pas aussi oublier que la pratique de la danse permet d’optimiser les capacités de coordination et de concentration. On prend ainsi conscience de ses capacités et on est plus à l’écoute des besoins de son corps.

Comment se déroulent les séances ?

Comme je l’ai évoqué plus haut, la danse thérapie met en avant la liberté d’expression. Il est donc normal que les séances de danse thérapie s’effectuent dans un lâcher-prise total. Les personnes sont ainsi libres de laisser leur corps s’exprimer comme ils l’entendent. Il y a moins de contraintes, car il n’y a pas d’enchaînements ou de chorégraphie à apprendre et à réaliser. Tous les mouvements sont uniques et personnels. Bien entendu, la danse thérapie s’effectue sur de la musique, mais il n’y a pas de rythme ou de son spécifique. On a librement le choix entre une sélection variée de musiques. Le plus important est de s’inspirer de ces rythmes pour créer les mouvements de danse et se laisser guider librement par sa conscience et sa créativité. Il faut rester à l’écoute de ses sensations que les séances se pratiquent seules ou en groupe. Que pensez-vous des danses méditatives ou danses thérapie ? Partagez votre avis dans un commentaire.

Réseau de connaissances, son importance en danse

réseau danseLa pratique de la danse demande une véritable détermination. Il faut non seulement apprendre et maîtriser l’ensemble des techniques et bases de chaque danse, mais aussi modeler son corps afin que les figures et enchaînements de danse soient réalisés avec grâce. C’est aussi pour ces raisons que l’on préfère suivre des cours spécialisés de danse pour bénéficier de l’expérience et du suivi d’un professeur de danse professionnel. Cependant, durant ces cours, on est souvent amené à côtoyer d’autres personnes, passionnées de la danse, mais débutantes. On peut aussi y retrouver d’autres personnes plus douées et qui ont des bases solides. Ces diverses rencontres peuvent constituer un tremplin pour votre carrière en danse. Bien entendu, il ne faut pas oublier que le réseau internet offre aussi la possibilité aux danseurs et aux danseuses de créer leur propre réseau d’amis et de connaissances. Quelques précisions dans cet article.

Les rencontres

La naissance d’un réseau provient généralement des rencontres que nous faisons durant notre apprentissage et notre pratique de la danse. Il faut savoir que dès le moment où l’on entre dans le milieu de la danse, on entre aussi dans un réseau et dans un groupe de travail. Outre les séances de cours, le fait de converser avec les élèves un peu avant le cours et après le cours permet de créer des affinités avec certaines de ces personnes. Les sujets que vous pouvez aborder lors de ces échanges sont assez variés. Vous pouvez ainsi obtenir aussi bien des conseils que des astuces, des avis et des informations utiles sur la danse. Créer des relations lors des sessions de cours de danse peut aussi être bénéfique pour votre carrière professionnelle. En effet, avoir un bon réseau de connaissances en danse permet de rester au fait des prochaines auditions et spectacles de danse. C’est par ailleurs un bon moyen pour certains danseurs d’obtenir une recommandation pour de meilleures chances lors de leurs candidatures.

Les réseaux sociaux et virtuels

On connaît tous les réseaux sociaux, car ils font partie intégrante de notre mode de vie actuel. Lorsqu’il est question de danse, il faut aussi savoir qu’utiliser ces réseaux peut aussi être avantageux pour son apprentissage et sa pratique de la danse. Certains danseurs les utilisent quotidiennement, ce qui leur permet entre autres d’agrandir significativement leur réseau d’amis et de connaissances. Bien entendu, il est important de ne pas tomber dans l’abus, mais plutôt y recourir lorsqu’on a du temps libre. Google+, Facebook, Twitter, Instagram…, peu importe le choix du réseau, il est important de l’utiliser avec précaution et être conscient de ses besoins et de ses objectifs. Les liens créés avec d’autres danseurs doivent nécessairement être basés sur l’entraide et le partage. Avoir des amis virtuels vous permettra, entre autres, de connaître les événements de danse importants à venir et d’y être invité. Et vous, que pensez-vous des réseaux de danse ? Quelle est leur importance selon votre avis ?

Comment choisir la hauteur de ses talons de chaussure en danse ?

talons danseBon nombre de disciplines de danse demandent le port de chaussures de danses appropriées durant la pratique. Certaines danses demandent même l’usage de talons ; or, danser sur des talons reste assez complexe et demande une véritable maîtrise. Il faut également bien choisir ses talons en fonction de la danse pratiquée. On peut noter que selon la danse, il y a une hauteur conseillée afin de réaliser correctement les figures et l’ensemble des enchaînements appris pendant les cours et les séances d’entraînement. De ce fait, les talons utilisés pour la valse ne sont pas les mêmes que ceux utilisés pour le tango. Il faut aussi savoir que pour chacune de ces danses, il faut avoir un certain maintien et les chaussures de danse jouent un rôle crucial en ce qui concerne les postures. Voici quelques informations utiles si vous avez du mal à choisir vos talons de danse.

Quelques données à retenir

Comme je l’ai dit plus haut, il existe des hauteurs de talons conseillés pour chaque type de danse. Il est important pour une danseuse de prendre en compte ces données lors de leurs achats de chaussures destinés à la pratique. Il faut aussi penser à choisir le type de chaussure à talon adapté en fonction de la situation, mais également de la forme de ses pieds. Pour les danses telles que le Lindy Hop, le Rock’n’roll, le Charleston ou encore le Est Coast Swing, il est recommandé de porter des talons larges et bas avec une hauteur de moins de 3,5 cm. En revanche, si vous pratiquez le Java, la Polka, la Valse, le Foxtrot, la Samba, le Paso Doble, le Chachacha ou encore le Tango de salon, l’idéal serait de porter des talons de 3,5 cm à 5 cm. Porter les talons moyens droits ou aiguilles de 5,5 à 7 cm est une bonne démarche si l’on souhaite danser la Salsa cubaine, le Mambo, le Quick step ou la Java. Et, les talons hauts pouvant atteindre les 10 cm sont parfaitement adaptés au Tango argentin, au Kizomba et à la Bachata.

Le confort avant tout

Nous avons vu les hauteurs de talons conseillés pour le choix de ses talons de danse. Cependant, il faut savoir que ces valeurs peuvent varier en fonction des personnes. En effet, une personne de petite taille par exemple ne pourra pas pratiquer le tango argentin avec des talons dépassant les 6 cm. Il faut donc adapter son choix en fonction de sa taille, mais également ses capacités techniques. Le plus important lors de l’achat de talons de danse est d’opter pour des talons confortables et qui permettent de rehausser notre image pendant la réalisation de la danse. Bien entendu, porter des talons hauts pour la danse est souvent une question d’habitude. C’est pourquoi si l’on débute en danse, on peut parfaitement commencer avec des talons plus petits et changer la hauteur de ses talons à mesure que l’on maîtrise la danse.  Comment trouvez-vous cet article ? Ces informations sont-elles utiles aux personnes qui peinent à choisir leurs talons de danse ?

Comment éviter les blessures lors de la pratique de la danse latine ?

danse latine blessureLa danse latine est l’une des catégories de danse les plus appréciées. Elle est considérée comme un art à part entière qui demande aussi bien de bonnes connaissances de la danse, mais aussi une certaine dextérité ainsi qu’une bonne maîtrise technique de la danse. Qu’il s’agisse de la Samba, du Bachata, de la Chachacha, du Mambo, de la Rumba, de la Salsa ou encore du Tango, il est crucial pour les danseurs de faire attention lors de la réalisation de leurs figures et leurs enchaînements. En effet, on peut noter que la pratique de ces danses n’est pas sans danger. Il faut donc prendre certaines précautions lorsqu’on les pratique afin d’éviter tout risque de blessures. Voici quelques conseils et astuces qui pourront vous aider à pratiquer les danses latines en toute sécurité.

Suivre des cours et s’entraîner régulièrement

Maîtriser les mouvements en danse latine peut s’avérer assez difficile quand on débute en danse. C’est pour cette raison qu’il est préférable de suivre au préalable des cours de danse et éviter de réaliser certains mouvements par soi-même. Le suivi et les conseils des professeurs de danse peuvent être très utiles pour comprendre les spécificités des mouvements et des figures à réaliser tout en pratiquant l’activité en toute sécurité. Un professeur pourra vous aider à réaliser les bonnes postures afin d’éviter les douleurs et les blessures éventuelles. L’entraînement régulier est aussi un excellent moyen pour progresser en danse latine et maîtriser l’ensemble des enchaînements. Que ce soit pour les débutants ou pour les plus aguerris, la pratique quotidienne de la danse permet de renforcer les muscles et d’améliorer considérablement la souplesse. Cela permet également d’habituer le corps aux efforts et en même temps d’éviter les risques de blessures.

Porter les bonnes chaussures et être conscient de ses limites

Tout comme pour les autres catégories et disciplines de danse, il est important de bien choisir ses chaussures de danse en danse latine. Le choix doit être fait en fonction de la danse pratiquée, mais aussi du confort d’utilisation. Bien choisir ses chaussures de danse permet ainsi d’éviter les blessures et de danser plus aisément. Il faut savoir que les efforts réalisés en danse peuvent être assez conséquents en fonction des objectifs que l’on se fixe. Il peut alors arriver que certains danseurs ne respectent pas leurs limites et se blessent durant leurs séances d’entraînement. C’est aussi le cas si l’on essaye de réaliser des figures impressionnantes, mais qui sont d’un tout autre niveau. Il est donc crucial de prendre en compte que le savoir-faire en danse s’acquiert avec l’expérience. Il faut alors prendre en considération ses limites physiques lors de la pratique des danses latines et se donner le temps de progresser. Avez-vous d’autres conseils à donner aux danseurs pour leur éviter toutes blessures en danse latine ? N’hésitez pas à faire un commentaire.

Allier gymnastique et danse avec le Double Dutch

double dutchTout le monde a eu sûrement l’occasion de pratiquer la corde à sauter durant l’enfance. C’est un des jeux les plus prisés par les enfants. Cependant, faire de la corde à sauter n’est pas nécessairement réservé aux enfants, mais peut aussi être utile pour les adultes hommes et femmes. Cette pratique peut servi à entretenir efficacement son corps, c’est pourquoi bon nombre de danseurs et d’athlètes s’y exercent. Il faut savoir qu’il existe un grand nombre de variations en ce qui concerne cet exercice. Le double dutch est l’une de ces variations, mais est plus complexe à réaliser. Il est considéré comme un véritable sport d’équipe et il existe même diverses compétitions sur ce thème. Il faut savoir qu’il consiste à sauter entre deux cordes en réalisant le plus de figures possible en sautant tout en étant synchro avec les tourneurs. Pourquoi s’y essayer est une bonne idée ? Comment bien progresser durant les cours ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Les avantages de cette activité

La pratique du double dutch offre plusieurs avantages comme la pratique de la corde à sauter en général. Le double dutch a la particularité de proposer diverses sensations. Le plus fréquent est que vous avez le cœur qui bat très fort entre l’échauffement à la corde et la réalisation des mouvements. Cette pratique permet de bénéficier non seulement des bienfaits du fitness, mais également de la danse. Elle permet notamment de tonifier et de sculpter le corps tout en faisant travailler la respiration. Il existe toute une variété de figures que l’on peut réaliser comme les sauts en jambes croisées, les sauts en jambes décroisées, les figures en position accroupie… En compétition, les figures sont encore plus complexes ce qui peut donner de fortes montées d’adrénaline. Il est donc possible de créer ses propres chorégraphies et enchaînements à partir des bases, ce qui est bon pour la créativité.

Quelques conseils pour bien en profiter

Avec des vêtements larges et courts ainsi qu’une bonne paire de tennis, on peut tout à fait se lancer dans la pratique du double dutch. Il faut également avoir des coéquipiers synchrones afin de veiller à ce que les passages des cordes ne soient pas altérés par de mauvais tours de corde. Le sauteur doit lui aussi être synchro avec eux pour réaliser correctement l’ensemble de ses figures. Certaines astuces permettent alors de mieux se préparer et de sauter entre les cordes sans accros. Le plus important est de ne pas trop réfléchir. S’entraîner permet de rendre plus naturels les sauts et en gardant le même rythme du début à la fin de la représentation. Peu importent les caractéristiques physiques des personnes qui pratiquent ce sport, il faut seulement savoir contrôler sa respiration, bien se concentrer sur les figures et enchaînements à réaliser et travailler sa souplesse. Les conseils et le suivi d’un coach restent la meilleure solution pour progresser dans cette discipline. Que pensez-vous du double dutch ? Est-ce que sa pratique vous intéresse ?

Xtend Barre, une nouvelle activité tendance en danse !

xtend barreSe remettre à la danse ou au sport n’est pas aussi facile que l’on pense. Il faut une véritable détermination, mais aussi une bonne préparation mentale et physique. C’est pour cette raison que la pratique de certaines activités est recommandée avant de reprendre totalement les cours techniques. Parmi ces activités, un nouveau concept est né depuis quelques années et fait maintenant fureur chez les passionnés de sports et de danse. Il s’agit de l’Xtend Barre, une combinaison de Pilates, de danse classique, de fitness et de Cardio. C’est un sport qui permet aux danseurs et aux danseuses qui le pratiquent une bonne préparation mentale et physique avant la reprise de leur cours. Nous allons essayer de déterminer le déroulement pratique de cette activité et ses avantages.

Comment se passe la pratique ?

Bon nombre de personnes apprécient aujourd’hui la pratique de l’Xtend Barre. Cette nouvelle discipline en danse peut être considérée comme un mix de plusieurs autres activités. Les participants au cours ont souvent droit à leur début à une séance d’essai. C’est pour vous l’occasion de vous y essayer et de découvrir les réels attraits de cette pratique plus ou moins sportive. C’est une activité à la fois ludique et sportive, ce qui permet aux apprenants de bénéficier de tous les bienfaits de la danse, du fitness, du Pilates et du Cardio. Durant les cours, les danseurs et les danseuses réalisent des exercices autour d’une barre de danse avec des mouvements et des pas variés. On peut y retrouver aussi bien les mouvements de Pilates que les exercices de Cardio et les différents pas en danse classique. Il faut néanmoins noter que l’ensemble des exercices se fait en règle générale en étirement et en musique, d’où l’originalité de l’activité.

Quels sont les bienfaits apportés par ces exercices ?

Avec un peu de rigueur et de précision, il est tout à fait possible pour les débutants de bénéficier de tous les bienfaits de l’Xtend Barre en seulement quelques séances. Je pratique assez régulièrement cette activité et je dois dire que c’est devenu l’une de mes préférées. Vous avez l’impression de libérer l’ensemble de vos tensions lors de la réalisation des mouvements. L’Xtend Barre vous permet à la fois de travailler votre respiration, votre souplesse et votre concentration. Il est idéal pour déstresser et stimuler la sculpture de votre corps (bras, cuisses, jambes, fesses, abdominaux…). Il permet aussi de brûler plusieurs calories tout en tonifiant l’ensemble du corps, mais également de corriger les postures et limiter les douleurs de dos. Voilà l’essentiel sur l’ Xtend Barre. Que pensez-vous de cette discipline ? Est-ce que sa pratique vous intéresse ?

Tout ce qu’il faut connaître sur la technique de la barre au sol en danse classique

barre au solLa danse classique est une des disciplines de danse les plus appréciées par les hommes, mais également les femmes. Avec les années, cette danse est devenue une pratique sportive à part entière. Bon nombre de figures qui s’y rattachent sont aujourd’hui réalisées pour sculpter le corps des danseuses. On peut citer notamment la barre au sol. Cette figure de ballet est considérée comme un exercice d’étirement inspiré des exercices d’échauffement au sol réalisés par les danseuses classiques. Elle consiste à travailler les écarts et les placements en ayant le buste bien droit, le ventre serré, les épaules basses et le bassin basculé vers l’avant. Le mouvement réalisé, lui, consiste à faire allonger les entrechats et les pointes sur le dos. L’essentiel dans cet article.

L’intérêt de pratiquer la barre au sol

La barre au sol est l’une des figures techniques les plus faciles à faire pour améliorer et corriger sa posture en danse, mais également pour sculpter efficacement le corps. Elle est enseignée non seulement dans les cours de danse classique, mais aussi au niveau des clubs de gym ainsi que des salles de sport. Les personnes qui peuvent la pratiquer sont de tous niveaux. La pratique de la barre au sol a l’avantage de permettre l’allongement des muscles tout en soulageant les douleurs articulaires et les douleurs de dos. Elle permet ainsi de redresser le dos, de raffermir les bras, d’améliorer sa souplesse et d’affiner considérablement la taille.

Les résultats et les sensations de cette technique

La progression d’une danseuse ou d’un danseur dépend de sa capacité à apprendre et à maîtriser l’ensemble des figures et techniques de danse. Avec la barre au sol, cette progression s’effectue très rapidement grâce au fait de travailler couché sur le ventre ou sur le dos. La position dans laquelle s’effectuent les mouvements permet de mieux faire ses placements et de rapidement maîtriser les écarts faciaux. Il faut néanmoins savoir que l’ensemble des étirements à réaliser est assez douloureux au début à cause de la raideur du corps. Cependant, à mesure que l’on s’entraîne, ces douleurs disparaissent et l’on commence à s’y habituer. Après quelques mois de pratique, on peut ressentir les effets positifs des exercices de la barre au sol. Outre le raffermissement du corps, on peut devenir plus gracieuse dans notre démarche. Connaissez-vous d’autres avantages apportés par la pratique de cette figure ? Si c’est le cas, n’hésitez pas à partager votre avis.

Comment réussir un maquillage de scène ?

maquillage de scèneAussi bien pour les danseurs que pour les comédiens l’aspect physique peut se révéler être d’une grande importance. C’est la raison pour laquelle ils se livrent à différents soins destinés au visage, mais également au corps. Parmi l’une des démarches les plus appréciées, on peut noter que la réalisation d’un maquillage de scène peut se révéler indispensable. Il permet à la fois de corriger les problèmes de teint face à des projecteurs vifs et de cacher les traits du visage. L’important est de bien se maquiller afin de briller sur la scène ou la piste de danse. Cependant, on peut noter que le maquillage de scène est différent du maquillage normal de par sa complexité et son importance. Nous allons essayer de voir dans cet article quelques astuces qui pourront vous aider à maîtriser la réalisation de ce type de maquillage.

Le teint

S’occuper de son teint est très important si l’on souhaite magnifier ces gestes et son apparence en danse. Que ce soit pour une représentation artistique ou un spectacle de danse, il est nécessaire de porter une attention particulière par rapport au teint du visage. La première étape pour les soins de beauté consiste alors à laver et à hydrater la peau avant d’appliquer du fond de teint et du blush sur le visage de la danseuse ou du danseur. Il faut cependant bien maîtriser cette démarche afin d’éviter les excès pouvant créer des effets masque et des traces de maquillage trop visibles. Un fond de teint est utilisé essentiellement afin d’unifier le teint, c’est pourquoi l’on évite de le tartiner avec ses doigts et utilise souvent une petite éponge pour tapoter la peau. Le blush, lui, permet de faire ressortir les pommettes.

Les lèvres et les yeux

À part le teint, il est aussi nécessaire de magnifier les lèvres, mais également les yeux si l’on veut faire sensation dans le monde de la danse. Porter du rouge à lèvres lors des événements de danse peut alors s’avérer une excellente option pour atteindre ses objectifs de maquillage. Il faut seulement savoir que porter ce type de produit demande une certaine maîtrise technique en maquillage. Connaître certaines astuces et certains tutos beauté peut aussi se révéler être un grand avantage. Lorsqu’on se met du rouge à lèvres, il est préférable pour une danseuse de mettre du crayon à lèvres sur les contours des lèvres avant de les remplir avec du rouge à lèvres liquide. Le choix des couleurs dépend souvent du contexte et du physique des danseuses ou des danseurs. Concernant les yeux, l’objectif est de les rehausser et de les mettre en valeur. Vous pouvez alors soit maquiller les plis de vos paupières, mettre du fard à paupières clair, mettre du mascara, maquiller vos sourcils ou encore utiliser un eye-liner.

La fixation du maquillage

Fixer le maquillage constitue l’étape la plus importante pour que le maquillage tienne. La démarche est relativement facile à réaliser si l’on s’y prend bien. Il s’agit d’appliquer de la poudre de maquillage transparente sur la peau grâce à un gros pinceau. L’objectif ici est d’obtenir une couche homogène sur le cou et sur le visage. Cette couche offre la possibilité au maquillage de mieux tenir durant la représentation de dance. Bien entendu, si l’on transpire trop, le maquillage peut quand même couler d’où l’importance de se munir d’un spray fixateur. Les conseils d’un professionnel peuvent néanmoins vous être utiles pour vous guider lors de vos soins de beauté. Avez-vous d’autres astuces sur le maquillage de scène ? Partagez-nous votre expérience.