Quelques techniques efficaces pour se remettre à la danse

danse coursReprendre ses cours de danse après une longue pause ou une longue période d’inactivité peut se révéler être assez difficile chez certains danseurs ou passionnés de danse. En effet, outre le fait que l’on n’a pas pratiqué d’activité physique pendant un long moment, il se peut que l’on ne soit pas encore prêt mentalement et techniquement à reprendre totalement la danse. Certaines personnes peuvent être tentées d’abandonner en cours de route ou de ne plus pratiquer la danse en tant que professionnels, mais en tant qu’amateurs. C’est une des raisons qui me poussent toujours à encourager et accompagner mes élèves dans leur réapprentissage de la danse. Voici quelques conseils et astuces qui vous seront sûrement utiles si vous avez l’intention de reprendre sérieusement la danse.

Se motiver et avoir un véritable objectif

Avant de se remettre à la danse et reprendre des cours, il est important de bien se préparer et faire les bons choix. Ces choix concernent surtout le cours de danse et le professeur qui sera amené à réaliser l’enseignement. Le mieux est alors de s’essayer à différents cours et à différentes danses pour trouver le cours le plus adapté aux besoins et aux envies. Bien entendu, avant de sélectionner ses cours, il est important d’être prêt sur tous les points. Parmi ces points, le plus important est de se motiver tout au long de l’année. En effet, le manque de motivation est la raison pour laquelle bon nombre de danseurs arrêtent la danse. Le mieux est de déterminer tous les avantages que l’on peut tirer de cette activité et établir différents objectifs. Avoir des objectifs en danse est très motivant et cela permet aux danseurs de persévérer dans leur pratique de la danse.

Le bien-être avant tout

On peut noter que les personnes pratiquent la danse avant toute chose pour se sentir bien dans leur peau. La danse a de nombreux bienfaits, ce qui permet aux danseurs un véritable bien-être non seulement au niveau physique, mais également au niveau psychique. C’est notamment un bon moyen pour forger ses courbes tout en déstressant d’une longue journée de travail. L’un des objectifs de la pratique de la danse est aussi de prendre du plaisir. Il est très important d’être toujours à l’aise lors des cours de danse. Bien choisir ses vêtements fait partie des choses à faire pour cela. Vous pouvez opter pour des habits à la fois esthétiques et pratiques. Vous pouvez également penser à améliorer votre apparence et opter pour un bon maquillage. Se sentir beau ou belle est aussi nécessaire en danse.

Combattre sa paresse et éviter les excuses

C’est difficile de progresser en danse ou de reprendre ses cours de danse si l’on fait partie de la catégorie de personnes qui se cherchent des excuses pour ne pas faire telle ou telle chose. La paresse est aussi l’un des nombreux ennemis des danseurs. En effet, vu que la danse est une véritable activité, elle demande de véritables efforts. Il peut alors arriver que l’on soit tenté de rater un ou deux cours pour récupérer. C’est une mauvaise chose à faire, car plus un danseur ou une danseuse pratique, plus il ou elle développe et améliore sa maîtrise de la danse. Il faut donc veiller à parfaire son assiduité et planifier ses cours de danse dans son agenda de façon à éviter de le faire chaque semaine. Bien s’organiser permet alors d’éviter les crises de paresse. Vous avez un avis sur cet article ou ce sujet ? Partagez vos ressentis ou votre expérience dans un commentaire.

Comment optimiser sa souplesse en danse ?

souplesse dansePour tout amateur ou amatrice de danse, avoir une bonne souplesse reste un atout non négligeable. Bien qu’elle ne soit pas indispensable à la pratique de la danse, elle contribue à faciliter la réalisation des diverses figures et des différents enchaînements en danse, surtout en danse classique. C’est une des qualités très recherchées par les pratiquants de danses de tous niveaux. Il est néanmoins assez difficile de l’améliorer, car chaque personne possède ses propres capacités. Il faut également savoir qu’il existe différents exercices pour améliorer sa souplesse, mais qu’il est important de bien réaliser pour plus d’efficacité. Voici quelques conseils utiles concernant ces exercices.

L’importance du travail de la souplesse

La souplesse est une qualité physique qui permet d’accomplir divers mouvements avec une plus grande amplitude. Afin d’améliorer considérablement sa souplesse, il est possible pour un danseur ou une danseuse de réaliser différents exercices d’assouplissement et d’étirement. Il faut noter que chaque individu est plus ou moins souple à l’origine. Néanmoins, certains facteurs déterminent l’intensité de cette souplesse. Cela peut dépendre de l’âge, du rythme de vie, de l’état psychologique et même des particularités du corps. Pratiquer la danse permet à certaines personnes de retrouver une bonne souplesse et de pratiquer une activité physique régulière et amusante.

Les exercices d’assouplissement

On peut noter qu’il existe différents exercices d’assouplissement pratiqués par les danseurs et même par les sportifs de haut niveau. Cependant, il existe aussi des pratiques à éviter si l’on veut bien progresser en danse. Ces exercices en question sont les exercices à-coups ou avec rebonds. Il est aussi déconseillé de réaliser les exercices basés sur le contracté-relâché consistant à contracter un muscle avant de l’étirer. Ce genre de pratique peut faire baisser sensiblement le tonus musculaire qui est essentiel en danse. Il faut aussi éviter de travailler les parties du corps à froid, c’est pourquoi on préfère souvent les faire après les sessions de danse. Le mieux est de préférer les exercices simples, mais ayant une réelle efficacité.

La mise en pratique

Avant de se lancer dans des exercices d’assouplissement, il est important de déterminer où sont les raideurs du corps. Cela permet de savoir quels sont les zones à travailler et les exercices d’étirement à privilégier. Il faut ensuite s’échauffer avant de se livrer à la pratique de ces exercices d’assouplissement. Ces exercices doivent être réalisés lentement et sans à-coups avec de bonnes pratiques de respiration. Il faut aussi rester assez statique entre les exercices afin d’avoir un maximum d’effet sur les articulations et les muscles. Il faut néanmoins toujours adopter un bon placement du corps et varier les exercices. Vous avez d’autres conseils sur les exercices d’assouplissement ? N’hésitez pas à faire un commentaire.