Cours collectifs ou cours particuliers pour votre apprentissage en danse ?

danse coursPratiquer la danse est une des diverses activités qui se présentent aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Cette activité est comme vous le savez une activité à la fois artistique et sportive. C’est aussi une activité qui permet aux personnes de s’exprimer à travers divers mouvements et enchaînements liés à la danse. La danse permet non seulement d’apprendre à se conformer à la discipline, mais aussi de travailler à la fois sa coordination, son équilibre et sa souplesse. De nombreuses personnes sont alors de plus en plus intéressées par cette activité. Cependant, on peut noter qu’une certaine interrogation subsiste en ce qui concerne le choix de la formule qui convient le mieux à chacun. Entre cours collectifs et cours particuliers, il est souvent difficile de faire son choix. Je vous livre quelques précisions qui pourront sûrement vous aider à mieux choisir votre cours de danse.

Les cours collectifs

Parmi les formules de cours qui peuvent se présenter à un apprenti danseur ou à une apprentie danseuse, on peut distinguer que les cours collectifs sont les plus prisés. Ces cours s’adressent en règle générale à toutes les personnes qui souhaitent pratiquer et apprendre la danse avec d’autres personnes. Les sessions se déroulent généralement dans une salle spécialement adaptée en fonction du type de danse à apprendre. Il peut s’agir d’écoles de danse, d’associations de danse ou de clubs de sport. Apprendre en groupe permet aux danseurs et danseuses d’évoluer dans une ambiance sympathique tout en s’initiant aux bases et aux techniques de danse. C’est une excellente occasion de faire de nouvelles rencontres et de participer à divers événements et stages de danses tout au long de l’année. Les cours sont partagés en plusieurs niveaux, de débutant à avancé, et sont dispensés par des professeurs expérimentés. À environ 15 euros l’heure de cours, il est possible pour les participants de souscrire à diverses formules de paiement (abonnement ou paiement à la carte).

Les cours particuliers

Outre les cours collectifs, il est aussi possible pour les apprenants en danse de préférer les cours particuliers. Ces cours sont adaptés à ceux qui commencent pour la première fois à pratiquer la danse. Ces personnes souhaitent généralement apprendre rapidement les pas de base de la danse en toute intimité. Il est possible qu’elles souhaitent se perfectionner seules ou soient trop timides pour danser devant plusieurs autres personnes. L’avantage de ces cours est qu’ils sont plus personnalisés. Vous bénéficiez donc d’un suivi personnel et pouvez progresser à votre rythme. Le professeur choisi peut être plus attentif à votre progression et peut vous aider à maîtriser l’ensemble des figures et des mouvements de danse que vous voulez apprendre. Les sessions peuvent être réalisées dans des écoles de danse, dans des associations de danse ou encore à domicile en fonction des besoins. Les prix varient d’un professeur à un autre, mais on peut noter qu’une heure de cours peut coûter au minimum 35 euros. Alors, pour quelle formule de cours optez-vous ? Pourquoi ?

Publicités

Pourquoi préconiser la danse pour les enfants ?

danse enfantOn peut noter que la danse est l’une des activités à la fois sportives et artistiques qui possèdent le plus d’avantages et de bienfaits pour ses pratiquants. C’est pour cette raison que de plus en plus de personnes s’adonnent à cette activité. Il faut néanmoins savoir que la danse n’est pas exclusivement réservée aux adultes, mais peut aussi être pratiqué par les enfants. Les petits garçons et les petites filles montrent d’ailleurs assez précocement un réel intérêt pour cette activité mêlant maîtrise technique et travail continuel. Effectivement, on peut remarquer que pour les tout-petits le fait de participer à des cours de danse permet, non seulement, de bénéficier d’un apprentissage de la pratique, mais également de découvrir les fondements de la discipline, de travailleur leur coordination et d’améliorer leur maîtrise de soi. Nous allons voir dans cet article les principales raisons qui font que la danse est une excellente alternative pour les enfants.

La danse comme un moyen d’apprentissage

À l’instar des diverses activités sportives qui se pratiquent en équipe, la danse est une excellente option si vous voulez inculquer aux enfants les notions essentielles. Il peut s’agir de la maîtrise de soi et de la discipline qui sont considérés comme très importants pour le bon déroulement de la carrière d’un danseur ou d’une danseuse. Le fait de s’adonner à la pratique de la danse leur offre la possibilité de suivre plusieurs règles de conduite nécessaires à leur progression. Cela leur permet de travailler en groupe et de bénéficier des conseils et des recommandations de professeurs de danse expérimentés. Suivre des cours de danse permet aussi aux enfants de forger leur confiance en eaux en leur permettant de fixer et d’atteindre des objectifs qu’ils se sont donnés. Cette démarche leur permet aussi de se sensibiliser à la musique et grâce à l’ensemble des exercices ils peuvent travailler à la fois leur coordination et leur sens du rythme.

La danse comme un véritable investissement

Même si la danse n’a que des avantages pour les enfants, inscrire ses enfants à des cours de danse une action impliquant un réel investissement. En effet, on peut noter que cette action implique divers engagements non seulement au niveau financier, mais aussi au niveau du temps. Suivre des cours de danse demande le paiement de frais qui peuvent relativement être assez conséquents surtout si les enfants souhaitent se lancer dans diverses compétitions de danse. Cela peut également prendre beaucoup de temps d’apprendre la danse et de la maîtriser. Les cours de danse peuvent aussi être considérés comme un engagement qu’il est important de respecter. Ils peuvent également constituer un bon moyen pour permettre aux enfants de développer de bonnes compétences sociales. Il faut cependant savoir qu’à part les cours particuliers, il est possible d’initier les enfants à la danse dès leur plus jeune âge en les inscrivant à des cours d’éveil. Pensez-vous aussi que c’est une bonne idée d’initier les enfants à la danse ? N’hésitez pas à partager votre avis.

Comment améliorer sa musicalité en danse ?

danse musicalitéLa danse est dans la majeure partie des cas indissociable de la musique. En effet, on peut noter que les mouvements effectués par les danseurs et les danseuses sont rythmés par la musique, c’est pour cette raison qu’il est important de bien comprendre et bien maîtriser aussi bien les bases de la danse que le déroulement de la musique. Que ce soit lors des représentations de danse ou encore lors des séances de cours et d’entraînement, il est important que les danseurs puissent disposer d’une bonne musicalité. Cette musicalité en danse nécessite cependant un grand travail, car il est souvent difficile pour les débutants d’améliorer leur capacité d’écoute et de compréhension musicales. Voici quelques astuces qui pourraient cependant vous aider à progresser plus rapidement dans ce sens.

Apprendre à compter et à écouter la musique

Que ce soit lors des séances de cours ou lors de la création de chorégraphies de danse, on peut souvent se rendre compte que la musicalité est plus difficile à maîtriser que ce que l’on pensait au début. Aussi bien pour les débutants que pour les plus expérimentés en danse, trouver la bonne démarche pour gérer la musique lors de la danse demande au préalable un apprentissage en profondeur de la musique. Il faut avant toute chose s’entraîner à compter la musique qu’elle soit en 4 ou 8 temps. De manière générale, vous pourrez noter que l’accent fort d’une danse est souvent celui qui donne envie de débuter un mouvement. Cet accent se trouve sur le premier temps de la danse. Pour améliorer sa musicalité, il faut également apprendre à écouter la musique correctement. Il ne s’agit pas de simplement écouter le son, mais de repérer les voix, les instruments de mélodie, la batterie ainsi que les sons digitaux. Vous devrez alors adapter et faire suivre vos mouvements sur chacune de ces composantes de la musique en prenant soin de mémoriser entièrement la chanson choisie.

Obtenir le bon rythme et optimiser sa capacité d’adaptation

Une fois le comptage et l’écoute de la musique maîtrisés, il est important pour les danseurs et les danseuses de s’adapter à chaque rythme de la danse. Pour ce faire, le meilleur moyen est de s’entraîner à alterner les mouvements de la danse sur les voix et les sons produits par les instruments de musique. Il faudra essayer à chaque fois de s’adapter en rythme à la musique pour faire ressortir de l’intérêt au niveau de ceux qui seront amenés à contempler vos mouvements. Il faut à la fois capter l’énergie produite par la musique et la transformer en mouvement. En d’autres mots, il sera utile de produire des mouvements qui ressemblent à chaque son produit par la musique. Cela vous permettra de rendre vos enchaînements et votre chorégraphie plus harmonieuse et plus facile à comprendre. Il faut toujours s’adapter, quel que soit le type de musique sur lequel on danse. Vous devrez aussi analyser la musique de faon à mieux comprendre les émotions qu’elle peut évoquer chez les auditeurs et les interpréter sous forme de danse. Un avis ou une remarque ? Exprimez-vous dans un commentaire.

Quelques conseils pour vous aider à mieux danser

danse épanouiLa danse est un domaine où bon nombre de personnes évoluent aujourd’hui. Il y a celles qui pratiquent la danse pour le plaisir, celles qui veulent en apprendre un peu plus sur les bases pour mieux danser et celles qui en font une carrière professionnelle. Cependant, peu importe les capacités de chacun en danse, le plus important est d’apprendre à mieux la maîtriser. C’est bien pour cette raison que les cours et entraînements de danse existent. Ils permettent aux danseurs ainsi qu’aux danseuses de s’améliorer techniquement en danse. Cependant, il faut savoir que tout dépend généralement de chaque personne. Pour s’améliorer en danse, il faut généralement être déterminé et adopter la bonne démarche concernant son apprentissage de la danse. Voici quelques conseils pour vous aider dans ce sens.

La danse proprement dite

La maîtrise de la danse dépend l’implication du danseur ou de la danseuse dans son apprentissage. Si vous souhaitez progresser rapidement, la première chose à faire reste néanmoins de bien choisir votre cours de danse. Il est aussi important lors de sa formation de danse d’essayer au préalable tous les styles. Cela vous permettra d’enrichir vos connaissances en danse et de mieux déterminer la discipline de danse la plus adaptée à vos envies. De plus, cela vous permettra de bénéficier des conseils de différents professeurs, d’où de nouvelles perspectives en termes de mouvement. Concernant la danse, il est utile pour les danseurs de savoir exactement danser comme les autres danseurs pour produire un bon effet de masse lors des danses en groupe. Cependant, il est aussi utile de faire ressortir sa personnalité lors des danses en solo et de rester expressif à chaque mouvement. Et, regarder des vidéos ou des spectacles de danse peut également être utile pour augmenter vos connaissances et pour vous permettre de trouver l’inspiration.

Les entraînements

Il est aussi important de porter une attention particulière aux séances d’entraînement si vous souhaitez progresser rapidement et mieux danser. Le fait de s’entraîner à la danse ne se réalise pas non seulement durant les cours et sessions de danse. Il est aussi possible de s’adonner à la pratique de la danse à la maison, dans la rue ou même dans les établissements publics. Bien entendu, il faut faire preuve de retenue si le contexte ne s’y apprête pas. Il faut également faire en sorte de faire à fond chaque mouvement tout en montrant ce que vous ressentez durant la danse. Il faut aussi travailler votre musicalité et profiter de la musique au maximum. Se regarder dans le miroir durant les cours permet aussi de bien observer vos mouvements et de les corriger en tenant compte des recommandations des professeurs. Cependant, garder en tête que se crisper ne peut en rien vous aider dans votre pratique. Faites donc en sortes de vous amuser à chaque instant tout en vous concentrant sur votre progression. Connaissez-vous d’autres conseils pour ceux qui veulent s’améliorer en danse ? N’hésitez pas à partager votre avis.

Workshop de danse, une alternative pour mieux progresser

danse workshopProgresser en danse peut se révéler être une tâche assez ardue pour les débutants en danse. Le fait de suivre des cours de danse représente l’une des meilleures solutions pour apprendre rapidement les bases et les spécificités de la danse. Peu importe le type de danse qu’on est amené à apprendre, il est important de mettre toutes les chances de son côté. Pour cela, de simples cours ne suffisent pas, c’est pourquoi les danseurs et les danseuses sont amenés à suivre des stages de danse, mais également des workshops. Ces workshops sont très utiles pour optimiser sa progression en danse et on peut y apprendre différentes chorégraphies. Voici quelques informations à connaître sur l’ensemble de ces workshops de danse.

Workshop de danse, quésako ?

Les workshops de danse sont par définition des ateliers d’échange et de travail où l’on peut apprendre la danse tout en bénéficiant des conseils des autres participants. On peut souvent y faire de bonne rencontre avec différents professionnels et passionnés de danse. L’objectif premier d’un workshop est d’être un bon moyen pour les spécialistes de la danse de partager leur expérience et leur savoir-faire en danse. Ils peuvent y exposer leurs travaux et leurs conseils pour chaque discipline de danse abordée par les thèmes des workshops. Bien entendu, il est possible d’y échanger des idées et même de former certaines relations et collaborations. Les échanges se font généralement sur l’apprentissage des bases et des mouvements de danse. Peu importe si l’on débute en danse, ces ateliers ont de réels avantages pour ceux qui souhaitent améliorer leurs techniques de danse.

Quels sont les avantages pour les danseurs ?

Les workshops basés sur le thème de la danse offrent bon nombre de bénéfices aux participants. Qu’il s’agisse des enseignants, des professionnels ou des débutants en danse, tous tirent des avantages de ces rencontres organisées. Cela permet non seulement de rencontrer des personnes spécialisées et expertes en danse, et ce, durant une journée arrière. On s’y retrouve en groupe et on peut y former un réseau de connaissance. C’est très utile si l’on souhaite poursuivre une carrière professionnelle. Le fait d’apprendre les techniques et les figures de danse avec d’autres professeurs permet d’améliorer considérablement sa concentration, mais aussi son style de danse. On y apprend également à réaliser correctement plusieurs pas de base et même de véritables chorégraphies. On peut ainsi gagner en expérience et perfectionner ses techniques et enchaînements de danse. Que pensez-vous des workshops de danse ? Dites-le-nous en commentaire.

Comment réussir à suivre la musique en danse ?

danse et musiqueDanser est un art que tout le monde n’est pas forcé de maîtrise dès les premières séances d’apprentissage. Il faut savoir que l’on n’a pas les mêmes capacités physiques et les mêmes aptitudes en danse. Danser en rythme et avec la musique peut être difficile à appréhender pour certains et plus facile pour d’autres. Or, afin de pouvoir concevoir la danse dans son ensemble, il est important de maîtriser à la fois techniquement la danse et la musique choisie pour celle-ci. Il faut donc faire en sorte d’apprendre rapidement à danser avec la musique et être capable d’adopter le bon rythme, quelle que soit la danse. Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à aller dans ce sens.

Comprendre la musique

Avant même de commencer la danse, la majorité des personnes ont déjà quelques notions de musique. Bien entendu, il est aussi possible de n’avoir aucune connaissance ou de n’avoir pas reçu d’enseignement spécifique concernant cette discipline souvent associée à la danse. Il faut néanmoins noter que le fait de connaître et de comprendre la musique est très utile pour réussir en danse et appréhender le rythme. La transmission des pas et des enchaînements couplés à la répétition en musique permet ainsi de transformer l’énergie que l’on met dans la danse en émotion. Il faut alors apprendre à exprimer les pulsations que la musique fait ressentir à votre corps pour mieux comprendre leurs sens.

Avoir un bon timing avec la musique

Accorder sa danse avec la musique peut être relativement difficile à maîtriser pour ceux qui viennent à peine de commencer la danse. Il peut arriver que l’on soit tout le temps en retard ou toujours en avance par rapport à la musique lors des enchainements. Il faut alors que vous sachiez que le problème peut  être tout autre qu’une simple méconnaissance du rythme et de la musique. Par exemple, dans le cas d’un retard sur la musique, cela peut être lié au stress ou encore à un mauvais choix de niveau de cours. Le manque d’écoute corporelle et le manque de volonté pour progresser peuvent également être les freins qui vous empêchent de suivre convenablement la cadence. En revanche, s’il s’agit d’une avance sur la musique, le problème peut venir d’un manque d’attention. Dans un cas comme dans l’autre, l’idéal serait de bien déterminer les tempos et les phases de transition de la musique, de compter les temps de préparation et de déceler le déroulement rythmique de la musique.

Se concentrer et maîtriser les temps

La concentration est souvent le plus difficile pour les débutants en danse. Le fait d’avoir un manque de concentration peut rendre assez problématique la synchronisation des mouvements de danse avec le rythme de la musique. Il faut donc essayer de travailler sa concentration et suivre les recommandations faites par le professeur de danse. Il est aussi important de différencier les temps de danse. Il faut noter que la technique utilisée pour la danse peut être différente si la danse est en 2 temps, 3 temps ou 4 temps. Il faut que les danseurs ou les danseuses puissent déceler les pulsations imposées par la danse choisie. Avoir une bonne musicalité peut aider lors de la réalisation des pas de danse ainsi que des enchaînements. Avez-vous d’autres astuces sur la meilleure façon de bien danser sur la musique ? N’hésite pas à nous soumettre votre avis.

L’essentiel pour améliorer ses pirouettes en danse

danse pirouetteLa pirouette fait partie des diverses figures que l’on est amené à réaliser en danse. Cependant, peu importe le niveau du danseur ou de la danseuse, il peut sembler que cette figure soit difficile à maîtriser. On a souvent l’impression qu’il est difficile d’y arriver ou qu’on n’a pas les facultés physiques nécessaires. Par ailleurs, il faut remarquer que durant les cours théoriques il n’est pas rare de trouver des personnes démoralisées par une simple évocation du sujet. Cependant, la danse est une activité où l’on peut progresser petit à petit et tout le monde peut en réalité effectuer des pirouettes après quelques entraînements. Il suffit d’avoir une bonne conscience de son corps et une bonne approche de la danse.

Un problème par rapport au vertige

Il faut noter que la pirouette est une figure de danse consistant à tourner sur soi-même souvent sur un seul pied. Il est donc normal que certaines personnes aient des sensations de vertige en la réalisant. Cela peut alors entraîner des problèmes d’équilibre ou même des évanouissements. Il faut donc travailler le mouvement afin d’éviter ce genre de souci. Le travail peut se porter sur le regard du danseur et de la stabilité de son corps. Il est conseillé pour cette figure de fixer son regard sur un point spécifique afin de mieux se concentrer et faire beaucoup de tours. Afin de faciliter le mouvement, vous pouvez également travailler le mouvement de votre tête de façon à mieux vous habituer au mouvement de rotation ainsi que votre respiration.

Un mauvais placement de jambes

Ce type de problème concerne surtout la jambe extérieure et non celle sur laquelle on tourne. Il faut avouer qu’elle est souvent difficile à placer lors de la rotation. La majorité des pirouettes est réalisée avec la jambe extérieure qui touche la jambe pivot. À mesure que le danseur fait des rotations, cette jambe peut s’écarter involontairement et cela peut causer des soucis d’équilibre. Le plus important pour la maîtrise de cette figure et des mouvements est alors de travailler encore et encore son équilibre ainsi que son endurance. Il faut maintenir cette jambe assez longtemps afin de mieux s’habituer au mouvement et par la même occasion renforcer sa musculature. D’un autre côté, vous pouvez toujours faire des exercices de barre.

Un souci concernant la réception

Parmi les problèmes soulevés par les apprenants en danse concernant la pirouette, la réception est la plus fréquente. Il faut noter que le fait de maîtriser la rotation n’est pas suffisant quand il est question de réaliser correctement une pirouette. Il faut aussi avoir une bonne réception. Pour travailler sa réception, le mieux est de décomposer la descente de manière à améliorer son adhérence au sol. La technique la plus utilisée consiste alors à effectuer un frein de mouvement par le plié de jambes tout en maintenant le point d’équilibre. Il faut également que les bras et les bustes ne bougent pas de leur position habituelle et aussi que le dos ne soit pas cambré. Vous pouvez demander conseil à votre professeur de danse sur la réalisation de ce mouvement en bonne et due forme.

Un problème d’élan et d’axe

Il existe aussi certaines problématiques concernant la réalisation d’une bonne pirouette. Il s’agit des problèmes de manque d’élan et des problèmes d’axe. En ce qui concerne l’élan, il faut noter que tout le monde n’a pas la même force. La durée de rotation dépend donc de sa capacité à prendre un bon élan. Afin de gagner plus d’élan, il est possible d’utiliser la technique du plié lors de la pirouette. Ce mouvement permet ainsi d’obtenir une certaine impulsion qui permet de refaire des tours supplémentaires. Concernant l’axe de rotation, il est important que vous sachiez qu’il s’agit de votre centre de gravité. Il peut arriver qu’il se décale ce qui crée un souci de stabilité. Il faut donc travailler sur son équilibre et les postures de son corps lors de la pirouette. Vous avez d’autres conseils concernant les pirouettes ? Vous pouvez vous exprimer librement dans un commentaire.