Les secrets de beauté pour les danseuses

danse beautéBon nombre de femmes sont aujourd’hui attirées par la pratique de la danse et ses bienfaits. Cependant, cela reste une activité physique plus ou moins intense et qui demande de réels efforts. Il n’est pas rare de trouver des danseuses avec un air fatigué et les cheveux mal faits dans un cours de danse. Ces femmes n’ont généralement pas le temps de prendre soin d’elles ou ont tout simplement la flemme d’y consacrer leur temps. Or, on peut considérer aujourd’hui que féminité et danse vont de pair. Pour affirmer cette féminité ainsi que leur beauté, les femmes ont besoin d’afficher leurs corps à la fois toniques, harmonieux et galbés. Cela demande un certain travail, mais aussi quelques soins esthétiques. Les détails dans cet article.

Être bien dans son corps

Le premier geste de beauté pour une femme est de se sentir bien dans son corps. Pour cela, elles peuvent réaliser plusieurs exercices en rapport avec la danse et les activités sportives. Bien entendu, il est nécessaire pour une danseuse d’avoir une certaine grâce dans ces mouvements d’où l’importance de la sculpture de son corps. Afin de sculpter un corps et avoir une silhouette qui fait rêver, il n’y a rien de mieux que la pratique du sport. Il faut néanmoins bien choisir ses exercices en fonction de ses objectifs et ne pas chercher à trop développer sa musculature. Par exemple, si vous souhaitez avoir un corps plus tonique, il est idéal de s’adonner au surf et à la natation ou encore suivre des séances de salsa et de Pilates. La pratique du yoga vous permet d’obtenir une belle cambrure tandis que la montée sur pointes des escaliers peut contribuer à donner des courbes parfaites à vos fessiers.

Être en bonne santé

Les soins extérieurs sont comme on le sait très important lorsqu’il est question d’optimiser l’esthétique et les formes de son corps. Il ne faut néanmoins pas non plus négliger les soins intérieurs. Par soins intérieurs, je parle des soins bénéfiques pour la santé et le corps. En effet, on peut noter qu’un corps en pleine santé permet à une danseuse de paraître plus belle et plus resplendissante. L’idéal est alors de suivre un régime particulier privilégiant les condiments bénéfiques au corps et à son développement. Si on ne suit aucun régime, il est possible néanmoins de prendre des cours de naturopathie afin d’équilibrer les aliments que l’on mange. Il ne faut pas aussi négliger les bienfaits de l’eau. Avec deux à trois litres d’eau par jours, on peut avoir une peau plus ferme et plus lisse.

Apprécier les joies du maquillage

Se maquiller est comme on le sait l’une des activités favorites des femmes. Cette activité leur permet d’exprimer leur féminité tout en optimisant l’esthétique de leurs corps et la beauté de leurs visages. Les danseuses ont chacune leur rituel en ce qui concerne le maquillage, mais l’objectif est le même. Elles utilisent des faux cils, des fonds de teint, des crèmes hydratantes, des eye-liners, des rouges à lèvres et autres produits cosmétiques pour enjoliver certaines parties de leurs corps ainsi que leurs visages. Vous avez des conseils ou quelques astuces beauté et maquillage pour danseuses ? N’hésitez pas à faire un commentaire.

Publicités

En savoir un peu plus sur les échauffements à faire avant une session de danse

danse échauffementBon nombre de danseurs et de danseuses pratiquent avec passion la danse. Il n’est pas rare de voir certains d’entre eux arriver très en avance à leur cours de danse. Cela leur permet d’avoir du temps pour réaliser quelques échauffements et étirements. Il faut noter que pour toute activité physique ainsi que pour la danse, faire ces échauffements revêt une réelle importance. Pourquoi est-ce si important ? Quels sont les genres d’échauffement qu’on peut réaliser ? Est-ce qu’il faut choisir une tenue spécifique ? Nous allons répondre à ces questions dans ce billet.

Comprendre l’importance de l’échauffement

Les séances d’échauffement sont essentielles pour permettre au corps de s’éveiller. Les échauffements permettent au danseur ou à la danseuse d’augmenter de manière progressive l’intensité de ses mouvements sans risque de blessure ou de déchirure, de faciliter la circulation du sang dans les muscles, d’optimiser la respiration… Cela permet alors éviter les accidents, d’où l’importance d’en faire un véritable rituel avant chaque cours ou session de danse. Grâce aux exercices réalisés, il vous sera encore plus facile de récupérer après la séance et de réaliser les figures de danse dans les meilleures conditions. On gagne ainsi en performance, en équilibre, en concentration, en coordination et en endurance.

Quelques exercices à privilégier

Avant tout étirement, il est indispensable de bien chauffer son corps. On doit alors réaliser certains exercices très utiles pour la préparation à la danse. Vous pouvez par exemple faire du jogging sur place en privilégiant la souplesse au niveau des articulations. Vous pouvez aussi faire la planche pour mettre en condition votre corps en sollicitant progressivement l’ensemble des muscles. Pour les chevilles et les pieds, l’idéal serait de faire quelques pointes, ronds de cheville en-dehors, ronds de cheville en-dedans et flexions. Vous pourrez ensuite réaliser quelques étirements et travailler les hanches et les mollets. Il est important de noter que pour de meilleures séances d’échauffement, le plus judicieux est de préférer les mouvements dynamiques.

Opter pour une bonne tenue

Aussi bien lors du cours de danse que lors des séances d’échauffement, il est important pour les danseurs et les danseuses d’avoir la bonne tenue. Bien entendu, il faut prendre en compte que chaque danse a sa propre technique, donc des mouvements spécifiques. Cela explique que les exercices d’échauffement peuvent varier sensiblement d’une danse à une autre. Néanmoins, on remarque que les jambes sont les plus sollicitées lors de ces exercices, on doit donc y porter une attention particulière. Short d’échauffement, guêtres, jambières, pantalons d’échauffement… Les possibilités sont nombreuses pour bien chauffer cette partie du corps. Concernant le haut, on peut opter pour une combinaison d’échauffement ou encore un cache-cœur. Les boots d’échauffement et les chaussons de danse serviront à protéger les pieds. D’autres conseils concernant les séances d’échauffements ? Partagez-nous votre avis.

Comment danser sur un sol non adapté ou difficilement praticable ?

danse sol 1La danse est pour moi un véritable moyen d’expression. Il est pour moi important de veiller à ce que toutes les conditions soient remplies afin qu’une représentation de danse ou un spectacle se passe sans accros ou imprévus. Parmi les différents problèmes qui peuvent survenir, on peut noter que se retrouver face à une piste de danse difficilement praticable reste l’un des soucis les plus embêtants. Que ce soit un sol en parquet, en béton ciré ou en carrelage, le fait qu’il soit trop collant ou trop glissant pourrait rendre assez difficile la pratique de la danse. Heureusement, il est tout à fait possible de remédier à ce type de problème, en adoptant certaines astuces. C’est ce que nous allons voir dans ce billet.

Danser sur une piste trop glissante

Parmi les soucis les plus fréquents concernant les sols des pistes de danse, on peut noter que la piste peut être trop glissante. Danser sur ce genre de sol peut être relativement dangereux c’est pourquoi il faut adopter certaines démarches plus ou moins inhabituelles. Par exemple, vous devrez réduire vos pas afin de garder un meilleur équilibre et éviter de tomber en glissant. Il faut aussi penser à brosser ses chaussures afin d’enlever les traces de poussière pouvant les rendre plus glissantes. Bien entendu, il est tout à fait possible de changer ses chaussures en fonction du type de sol, on peut ainsi garder une paire de rechanges pour mieux être prévenant. Il est également possible de mouiller les chaussures avec de l’eau ou une boisson gazeuse ou y mettre de la colophane pour qu’elles puissent mieux accrocher au sol.

Danser sur une piste trop collante

Dans le cas où la piste de danse est trop collante, les astuces à adopter sont assez différentes de ceux qui sont utiles pour les sols glissants. En effet, pour une piste collante il est important de se munir de talc afin de saupoudrer le sol de danse ou les chaussures. Cela permet de rendre plus praticable la piste de danse, mais il est conseillé de ne pas trop faire de figures dangereuses si l’on n’est pas sûr d’être en parfait équilibre. Il est également nécessaire de ne porter que des chaussures de danse et d’y coller du ruban adhésif. Il ne faut surtout pas brosser les semelles, car ça les rend moins glissantes. Vous auriez alors du mal à danser. En parlant de la danse, il vaut mieux l’adapter en fonction des caractéristiques du sol afin d’éviter tout accident.

Les autres solutions

Il existe encore d’autres solutions à votre disposition pour gérer efficacement un sol non praticable pour la danse. Quel que soit le genre de danse, vous pouvez contacter ou informer les organisateurs sur l’état de la piste de danse. Il peut arriver que l’état du sol soit dû à des saletés ou à un phénomène de condensation. C’est alors la responsabilité des organisateurs de l’événement de réaliser les travaux de nettoyage qui s’imposent. Ils peuvent aussi mettre à la disposition des participants divers produits. Il peut s’agir de paraffine, d’acide borique ou de talc. C’est au tour des danseurs de juger comme ils vont danser en fonction de l’état du sol. Avez-vous d’autres astuces à nous partager si ce problème se présente ? N’hésitez pas à nous en faire part dans un commentaire.