Comment apprendre à danser le Moonwalk ?

moonwalkLe moonwalk est une des danses qui ont été les plus populaires dans les années 50. Néanmoins, ce n’est que grâce à Michael Jackson, la star de la pop, que l’engouement pour cette danse a pris tout son sens. C’est avec son célèbre titre Billie Jeans qu’il a montré au monde son adaptation de cette technique de danse. C’est une danse à mi-chemin avec le mime et le breakdance et qui est apparue en France dans les années 1950. Elle nécessite néanmoins une certaine maîtrise et un véritable entraînement. C’est la raison pour laquelle il n’est pas très facile d’apprendre à danser le Moonwalk. L’idéal, je pense, est de suivre des cours professionnels et d’apprendre des vidéos disponibles sur le Net. Cependant, je souhaite aujourd’hui quelques conseils pratiques pour apprendre cette danse le plus rapidement possible et dans les meilleures conditions.

La phase de préparation

Il est important de bien se préparer si l’on souhaite apprendre le Moonwalk. Pour ce qui est des vêtements, il n’y a pas de style vestimentaire spécifique ce qui vous permet même de porter de simples chaussettes lors de la réalisation de cette danse. Je dois vous dire que le fait de porter des chaussettes reste un bon moyen d’améliorer sa technique pour le Moonwalk. Cela permet de glisser plus facilement sur le sol et de mieux bouger. Il est aussi important pour l’apprentissage de trouver une surface lisse sur laquelle s’exercer. Vous pouvez alors préférer les sols en carrelage ou en plancher lisse. Bien entendu, si vous ne trouvez pas de surface lisse, il est possible de vous entraîner sur d’autres types de sols plus rugueux. Le plus important est dans ces cas-là de porter des chaussures et non des chaussettes.

La réalisation des mouvements

Le Moonwalk est un enchaînement de différents mouvements, c’est pourquoi lors de l’apprentissage il est nécessaire de procéder étape par étape. La première étape consiste à placer un pied directement devant l’autre et placer le pied en arrière sur la pointe. Il faut ensuite lever la jambe droite et placer les orteils du pied droit face au sol, derrière le pied gauche. Il faut ensuite essayer de garder au maximum son équilibre en augmentant la largeur entre les deux pieds. Vous pouvez rapprocher vos jambes à mesure que vous maîtrisez l’enchaînement. Il faut aussi faire glisser le talon gauche en arrière en l’appuyant sur le sol tout en se penchant en arrière sur la jambe droite. Il faut essayer de placer tout le poids dans la jambe gauche levée. Après, il faut soulever d’un coup le talon du pied gauche du sol tout en frappant simultanément le talon droit sur le sol. Il faut ensuite répéter ces mouvements en inversant les rôles des pieds et faire en sorte de les perfectionner.

Mes conseils

Pour persévérer comme il se doit en danse, il est important de connaître certaines astuces, surtout lorsqu’il s’agit du Moonwalk. Pour les débutants, il est préférable de commencer sur des surfaces lisses et porter des chaussettes. Cependant, si vous pensez déjà maîtriser le mouvement, il est conseillé de demander à un proche de vous regarder danser et vous donner ses impressions. Il faut aussi penser à faire en sorte que les bouts des pieds ne décollent pas du sol lors de la réalisation de la danse. C’est important pour une meilleure maîtrise ainsi qu’un meilleur résultat. Vous pouvez aussi améliorer votre danse en tenant un objet stable lors de vos entraînements et en réalisant des mouvements à la fois méthodiques et lents. Vous avez d’autres astuces ? N’hésitez pas à les partager en commentaire.

Publicités

Danse classique, mes conseils techniques

balLa danse classique est de loin la discipline de danse que je préfère. Non seulement j’ai eu l’occasion de m’y adonner dès mon plus jeune âge, mais j’ai toujours été fasciné par ces figures et aussi l’aisance des danseuses classiques. Cela fait des années que je pratique et je trouve toujours de nouvelles façons d’améliorer ma technique. Par ailleurs, j’ai pu faire de nombreuses rencontres grâce à cette discipline. Élèves ou professeurs, tous ont eu l’amabilité de me conseiller et de m’aider à mieux maîtriser cette danse et à progresser. J’ai aussi eu l’opportunité de suivre différents stages et préparer divers spectacles. J’ai maintenant envie de les partager, c’est pourquoi je tiens à en parler dans cet article.

L’expression du corps

L’objectif premier de la danse classique est, je pense, de faire transmettre la beauté de chaque mouvement. Il faut donc avoir une attitude assez gracieuse pour magnifier les enchaînements. Cela passe notamment par l’expression naturelle du visage. Quelles que soient la figure à réaliser et sa difficulté, il est donc nécessaire de garder toujours un air naturel et enjoué. Il faut aussi avoir l’air plus détendu pour éviter la tension au niveau du cou et de la nuque. Pour ce qui est du port de bras, il faut éviter de se crisper et trouver les bonnes positions. En règle générale, il est important que chaque bras crée une ligne tout en gardant des courbes arrondies.

La position des mains et du corps

Lorsqu’on parle de danse classique ou de ballet, il est naturel de porter une attention particulière aux mouvements et à la position du corps, mais aussi des mains. Il faut généralement avoir des doigts tenus selon une gestuelle propres à la danse classique. Cette position doit être maintenue durant chaque enchaînement. Pour ce qui est de la position du corps, il est important de trouver le bon placement de son poids. Cela permet de faciliter la mobilité et de changer d’appui rapidement durant une chorégraphie. Il est préférable pour cela de mettre la force du poids sur l’avant-pied et bien la répartir en fonction de la figure à réaliser.

Les gestes et les figures

En ballet, il est important d’avoir de bonnes bases afin d’espérer progresser rapidement et dans les meilleures conditions. Il faut donc maîtriser l’ensemble des gestuelles et des figures que l’on apprend durant es cours. Par exemple, pour les pirouettes, il est essentiel de bien préparer ses mouvements et d’adopter les bons mouvements. Cette préparation est aussi nécessaire pour des figures comme l’arabesque ou encore le développé. Mon conseil est d’améliorer sa souplesse et son équilibre grâce à différents exercices pendant ou après chaque cours. Il faut aussi une bonne dose d’échauffement et se muscler le dos pour mieux tenir durant chaque enchaînement. Avez-vous d’autres conseils à donner sur l’aspect technique de la danse classique ?