Le charleston, une danse symbolique

charlestonIl existe aujourd’hui un grand nombre de danses auxquelles on peut s’adonner. Parmi les danses qui ont marqué l’histoire, on retrouve le charleston. C’est une danse qui a eu un grand succès en France au début des années 20. Symbolisant les années folles, c’est une danse qui se pratiquait sur des rythmes de jazz souvent endiablés. Elle fut à une époque interdite, mais de nos jours on peut noter que cette danse revient de plus en plus à la mode. Elle est maintenant pratiquée dans de nombreuses disciplines et est très appréciée de fait de sa technicité. Si vous ne connaissez pas encore tout à fait cette danse, voici quelques informations qui pourraient vous intéresser.

Qu’est-ce que le charleston ?

Le charleston est une danse originaire de Charleston, une ville de Caroline du Sud aux États-Unis. Elle s’est ensuite développée à New York et à Harlem puis en France. C’est une danse qui symbolisa l’esprit de liberté que les personnes avaient à l’époque durant l’entre-deux-guerres. Durant les soirées, on adoptait des costumes et tenues spécialement dédiées à cette danse et à la mode de ces années plus ou moins folles. La mode était de porter des bandeaux dans les cheveux, de grandes plumes, des robes charleston avec des franges… Les femmes portaient également divers accessoires tels que les chapeaux cloches et les grands colliers de verroterie avec des coupes à la garçonne. Les hommes par contre portaient de beaux costumes d’antan. C’est fou ce que j’aurai aimé voir ça. De nos jours, cette danse s’est un peu adaptée et est plus encline à la modernité.

Comment le charleston se danse-t-il ?

La danse charleston fait partie des danses assez complexes à danser. C’est une danse qui demande des mouvements très énergiques. Il s’agit de mouvements réalisés avec les jambes quand on déplace le poids du corps d’un côté à un autre, et tout ça en fléchissant les genoux. Bien entendu, cela demande aussi qu’on fasse tourner les pieds vers l’intérieur. Mais ce n’est pas tout ! Il faut aussi que les fassent des mouvements oscillant en parallèle. Avec le rythme rapide de la musique, il faut être parfaitement synchro et rapide dans son exécution des mouvements et passes. Moi-même, j’avoue avoir encore des difficultés à danser cette danse qui peut se pratiquer aussi bien en couple qu’en groupe ou en solo.

Comment l’apprendre ?

L’apprentissage du charleston peut se faire généralement dans une école de danse spécialisée ou dans un cours de danse. Vous pouvez également si vous le souhaitez demander un cours particulier auprès d’un professeur de danse professionnel. Elle est répertoriée dans la discipline de la danse country, c’est pourquoi il vous sera utile de préférer ce type de cours. Cependant, on peut aussi l’apprendre dans les cours de deep house, de hip-hop et de lindy hop. Il existe également différentes vidéos sur le net qui pourront sûrement vous aider à améliorer votre technique ou à apprendre le charleston vous-même. Vous pourrez peut-être aussi participer à différentes soirées dansantes sur le même thème pour vous adonner à sa pratique.

Quelques trucs à savoir sur cette danse ?

Le charleston est selon moi une danse très originale et qui peut aussi être considérée comme une danse historique. Après certaines recherches, on a pu déterminer que cette danse tirait ses racines de tribus africaines durant l’esclavagisme. Avec son rythme endiablé, il symbolise à la fois la liberté et la jeunesse de l’époque. C’est aussi une danse multiforme ce qui explique l’intérêt des personnes à son égard. Sa popularisation en France est due seulement aux efforts de Joséphine Baker, sinon nous n’aurions jamais pu apprécier cette danse. Avez-vous aimé cet article ? N’hésitez pas à écrire un avis ou un commentaire si vous avez d’autres informations à nous transmettre à ce sujet.

Publicités