Quels sont les indispensables lors de ses débuts de danseuse classique ?

ballet11On appréhende souvent ses premiers cours de ballet. Outre le choix des cours de danse ou encore le choix du professeur, il est tout aussi important de bien choisir sa tenue. Il est souvent recommandé lors des cours de ballet et des galas de danse, que l’on soit des adultes ou des enfants, de porter une tenue de danse classique. C’est même obligatoire dans bon nombre d’établissements de danse. Cette tenue se compose en règle générale d’un justaucorps ou d’une tunique, de collants, de demi-pointes ou de chaussons et d’autres accessoires. Je vais essayer de vous exposer tout ce qu’il faut savoir pour bien les choisir.

Les collants et le justaucorps

Il est très important lors du choix de sa tenue de danse d’avoir à la fois un justaucorps et des collants de danse. En ce qui concerne le justaucorps, on peut noter qu’il existe un libre choix en matière de formes et de couleurs. On peut alors opter pour un justaucorps à larges bretelles, le modèle le plus classique et le plus privilégié dans les petites classes, ou encore pour un justaucorps à fines bretelles, un modèle plus élaboré et plus raffiné. On peut aussi choisir un justaucorps à manches courtes, plus sobre, chaud et confortable, ou pour un justaucorps à manches ¾, apprécié pour sa capacité à affiner les bras. Les collants eux sont importants, car on ne doit pas porter le justaucorps avec les jambes nues. On peut alors opter pour des collants fermés ou troués selon les préférences, en privilégiant les couleurs plus claires comme le rose ou le blanc.

Les chaussons

Pour le choix des chaussons, j’en ai déjà parlé dans un de mes articles précédents. Cependant, je vais y revenir et fournir quelques petits détails que j’ai omis pour celles qui débutent. Il faut, en règle générale, opter pour des demi-pointes en cuir si possible si l’on débute le ballet. Ces modèles sont plus solides et disposent de semelles entières utiles au maintien des pieds. Pour les pointes, le choix se fait généralement en fonction de la pointure et de la largeur des pieds. Vous pourrez trouver dans les magasins spécialisés différents types de modèles selon la forme de vos pieds. Il existe des chaussons de danse de grande, mince ou large taille selon les préférences et les besoins.

La coiffure et les accessoires

À part, les chaussons, le justaucorps et les collants, l’essentiel pour une danseuse de ballet est d’avoir une très belle coiffure. Il faut donc y accorder une attention assez particulière. Généralement, il suffit de réaliser un beau chignon, c’est pourquoi vous devez disposer de certains éléments nécessaires à la coiffure. Vous devrez avoir des barrettes et des élastiques dans la majeure partie des cas. Vous pouvez aussi avoir recours à certains accessoires pour personnaliser votre tenue. Ces accessoires peuvent aussi être utiles pour vous tenir chaud et optimiser l’échauffement de vos articulations durant les séances de danse. Vous avez, entre autres, les combinaisons pour le corps, les pieds chaussés de boots et des guêtres pour vos chevilles. Si vous avez d’autres suggestions concernant le choix de la tenue de danse pour les premiers cours, n’hésitez pas à les partager dans un petit et joli commentaire.

Publicités

Danse classique : comment bien travailler son coup de pied ?

cpPour une danseuse classique, la plus grande des préoccupations est d’avoir de jolis pieds et de réaliser parfaitement chacun des mouvements nécessaires à cette danse. Parmi ces différents mouvements, on peut noter que le coup de pied revêt d’une importante signification. Contrairement au coup de pied que l’on fait généralement, le coup de pied chez les danseurs et les danseuses désigne une courbe formée sur le dessus du pied quand celui-ci est pointé. Bien qu’elle ne soit pas indispensable pour bien danser, cette figure constitue une véritable qualité esthétique appréciée par les professeurs de danse ou les juges lors d’une compétition de danse.

L’importance de la démarche

La réalisation d’un bon coup de pied est comme je l’ai dit une réelle qualité pour un danseur ou une danseuse de ballet ou de danse classique. Lors de cette figure, plus le pied est bombé et souple quand il pointe, plus l’arche produite par la voûte plantaire est prononcée. Si c’est le cas, on peut dire que le danseur a un fort coup de pied. Il faut néanmoins différencier un pied naturellement arqué et un pied de danseuse ou de danseur bien travaillé. Une certaine confusion peut survenir lorsqu’on rencontre des personnes qui n’ont encore jamais dansé de leur vie et qui ont un très beau pied arqué. Pour certains danseurs et danseuses en revanche, il est important de veiller à réaliser certains exercices afin d’optimiser sa ligne de pied et obtenir un coup de pied bien arqué. Bien entendu, il ne faut pas non plus trop en faire au risque de se blesser.

Les exercices à réaliser

Pour améliorer son coup de pied, on a en règle générale le choix entre plusieurs types d’exercices. Certains peuvent être assez complexes et d’autres peuvent être assez faciles à réaliser. Parmi les exercices les plus utilisés, vous pouvez opter pour l’utilisation d’un objet cylindrique que vous faites rouler d’avant en arrière avec votre pied. Cette opération permet de donner une forme plus arquée à votre pied. Vous pouvez aussi faire des extensions ou des flexions dès que l’occasion se présente. Vous pouvez aussi faire plusieurs séries de demi-pointes par jour pour améliorer le développement de vos pieds. Une autre solution est aussi de faire des pompes d’orteils ou encore réaliser des ronds de cheville. Cependant, évitez de pratiquer ces exercices à proximité de meubles ou d’appareils de maison au risque de vous blesser. Avez-vous d’autres exercices utiles pour améliorer le coup de pied à nous proposer ? N’hésitez pas à nous en faire part en commentaire.