Comment danser sur un sol non adapté ou difficilement praticable ?

danse sol 1La danse est pour moi un véritable moyen d’expression. Il est pour moi important de veiller à ce que toutes les conditions soient remplies afin qu’une représentation de danse ou un spectacle se passe sans accros ou imprévus. Parmi les différents problèmes qui peuvent survenir, on peut noter que se retrouver face à une piste de danse difficilement praticable reste l’un des soucis les plus embêtants. Que ce soit un sol en parquet, en béton ciré ou en carrelage, le fait qu’il soit trop collant ou trop glissant pourrait rendre assez difficile la pratique de la danse. Heureusement, il est tout à fait possible de remédier à ce type de problème, en adoptant certaines astuces. C’est ce que nous allons voir dans ce billet.

Danser sur une piste trop glissante

Parmi les soucis les plus fréquents concernant les sols des pistes de danse, on peut noter que la piste peut être trop glissante. Danser sur ce genre de sol peut être relativement dangereux c’est pourquoi il faut adopter certaines démarches plus ou moins inhabituelles. Par exemple, vous devrez réduire vos pas afin de garder un meilleur équilibre et éviter de tomber en glissant. Il faut aussi penser à brosser ses chaussures afin d’enlever les traces de poussière pouvant les rendre plus glissantes. Bien entendu, il est tout à fait possible de changer ses chaussures en fonction du type de sol, on peut ainsi garder une paire de rechanges pour mieux être prévenant. Il est également possible de mouiller les chaussures avec de l’eau ou une boisson gazeuse ou y mettre de la colophane pour qu’elles puissent mieux accrocher au sol.

Danser sur une piste trop collante

Dans le cas où la piste de danse est trop collante, les astuces à adopter sont assez différentes de ceux qui sont utiles pour les sols glissants. En effet, pour une piste collante il est important de se munir de talc afin de saupoudrer le sol de danse ou les chaussures. Cela permet de rendre plus praticable la piste de danse, mais il est conseillé de ne pas trop faire de figures dangereuses si l’on n’est pas sûr d’être en parfait équilibre. Il est également nécessaire de ne porter que des chaussures de danse et d’y coller du ruban adhésif. Il ne faut surtout pas brosser les semelles, car ça les rend moins glissantes. Vous auriez alors du mal à danser. En parlant de la danse, il vaut mieux l’adapter en fonction des caractéristiques du sol afin d’éviter tout accident.

Les autres solutions

Il existe encore d’autres solutions à votre disposition pour gérer efficacement un sol non praticable pour la danse. Quel que soit le genre de danse, vous pouvez contacter ou informer les organisateurs sur l’état de la piste de danse. Il peut arriver que l’état du sol soit dû à des saletés ou à un phénomène de condensation. C’est alors la responsabilité des organisateurs de l’événement de réaliser les travaux de nettoyage qui s’imposent. Ils peuvent aussi mettre à la disposition des participants divers produits. Il peut s’agir de paraffine, d’acide borique ou de talc. C’est au tour des danseurs de juger comme ils vont danser en fonction de l’état du sol. Avez-vous d’autres astuces à nous partager si ce problème se présente ? N’hésitez pas à nous en faire part dans un commentaire.

Publicités

Comment avoir un bon suivi si l’on est une danseuse ?

danse suiviBonne année à tous et à toutes ! Pour cette nouvelle année, je vais commencer par un article qui traite d’un sujet qui me tient particulièrement à cœur, la maîtrise du suivi dans les danses en couple. Quand il est question de danse à deux, il est toujours difficile pour certaines danseuses de bien suivre leurs partenaires. Et inversement, les danseurs ont du mal à guider les danseuses. Il faut noter néanmoins que les danses qui se pratiquent à deux nécessitent une véritable connexion entre les danseurs, mais également une certaine aisance à réaliser les pas. Principalement du côté de la danseuse, il est nécessaire d’avoir un bon suivi en ce qui concerne le déroulement de la danse et les enchainements. Ce suivi concerne à la fois l’aspect technique de la danse, l’état d’esprit à adopter durant la représentation, l’attitude à avoir et l’écoute de son partenaire. Voici quelques conseils qui vous permettront d’avancer dans ce sens si vous avez des difficultés à suivre lors d’une danse en couple.

Avoir confiance et faire le vide dans son esprit

Pour qu’une danse se passe dans les meilleures conditions, il est important de noter que la confiance réciproque est quasiment indispensable. Il faut donc avoir confiance en son partenaire et lui donner votre contrôle. Bien entendu, je vous l’accorde, cela reste une démarche assez difficile à faire étant donné que certaines figures peuvent s’avérer difficiles et risquées. Cependant, c’est le meilleur moyen pour arriver à un haut niveau de performance. Ajoutons à cela la nécessité de faire le vide dans son esprit et de se détendre. Cela permet de mieux se concentrer sur la dance et ne percevoir que les indications émises par son partenaire.

Avoir une bonne connexion avec son partenaire

Lors d’une danse à deux, les danseurs doivent impérativement établir et maintenir une bonne connexion. Pour ce faire, la technique la plus utilisée est l’exercice d’une pression identique de manière continue sur la main de son partenaire. Cela permet notamment à la danseuse de savoir s’il faut avancer ou reculer grâce à un ajout ou un relâchement de pression. Il faut également que la danseuse puisse percevoir et anticiper les mouvements de son partenaire en tout temps. Que ce soit les déplacements de son corps, ses transferts de poids ou encore la pression de ses bras, tout doit être continuellement contrôlé.

Garder le rythme et adopter une bonne posture

Outre les mouvements effectués par le partenaire, il est aussi important de garder en tête que la danse se déroule suivant un rythme et une musique donnée. Il faut ainsi toujours être à l’écoute de la musique, mais aussi des différents changements de rythme. Il faut aussi se caler au rythme de son partenaire et ne jamais s’arrêter de danser si un problème se pose. Il faut éviter d’arrêter de danser ou d’alterner ses pas en se focalisant sur la musique et les directives de son partenaire. N’oubliez pas que c’est lui qui mène la danse et il doit être tout à fait conscient des mouvements à adopter et du bon temps à suivre pour reprendre la danse. Concernant la posture, il est idéal pour une danseuse de toujours rester droite. Bien entendu, il faut aussi être détendue et décontractée tout en gardant les épaules en arrière. Et vous, connaissez-vous d’autres astuces qui pourraient être utiles si l’on veut avoir un bon suivi ? N’hésitez pas à nous les partager dans un commentaire.

Comment bien préparer une audition de danse ?

auditionLe monde de la danse est un monde à part. Il existe non seulement diverses disciplines auxquels il est possible de s’adonner, mais il existe aussi différentes catégories et niveaux pour les danseurs. On peut alors soit pratiquer la danse en tant qu’amateur soit espérer faire une carrière plus professionnelle dans la catégorie choisie. Par ailleurs, il faut souvent remarquer que pour poursuivre une formation en danse et rentrer dans une grande école, il faut d’abord auditionner. C’est aussi le cas si l’on veut participer à un spectacle de danse, réussir le casting reste indispensable. Généralement, un casting permet à un jury de sélectionner plusieurs danseurs, et c’est une bonne occasion de montrer ses compétences de danseur. Mais, comment ça se passe après lors de l’audition finale et comment bien se préparer ? Voici quelques conseils.

Être présentable et bien se préparer pour la journée

Pour faire bonne impression lors d’une audition de danse, il est important de bien soigner sa présentation. Bien entendu, s’il y a des consignes concernant la tenue, il est préférable de le suivre et de ne pas trop se démarquer. Cependant, il est bien de préférer une tenue simple et sobre qui s’adapte parfaitement au style de la danse. Par exemple, pour un casting de danse hip-hop, vous pourrez adopter le look short, basket et débardeur tandis que pour un casting de danse classique mieux vaut se mettre en tutu et porter des chaussons de danse. Il faut également bien se préparer pour la journée et mettre dans son sac l’essentiel. Il faut apporter de quoi manger, une bouteille d’eau et des talons si besoin.

Bien se reposer avant l’audition

Tout danseur digne de ce nom le sait, si l’on veut devenir danseur professionnel il est nécessaire de faire plusieurs sacrifices. De plus ce type de carrière peut imposer diverses contraintes, mais personnellement je pense que c’est nécessaire pour réussir à bien exprimer son art. Avant une audition, il est important de bien se reposer et d’adopter un bon état d’esprit. En résumé, pas de soirée arrosée la veille et pas d’exercices intenses pouvant entraîner des courbatures. Cela permet d’éviter le manque de concentration et les troubles de mémoire lors des représentations. Cela permet aussi d’éviter la fatigue qui est la cause en grande partie des chutes. Vous pourrez ainsi tout donner lors de l’audition et être en forme pour réaliser les figures et les enchaînements.

Bien réaliser ses échauffements

Pendant l’audition, il est aussi crucial de bien s’échauffer comme on le fait généralement avant un cours de danse. Il n’y a pas d’échauffement spécifique, mais il est recommandé de s’échauffer au moins 5 min avant le début de l’audition. Vous pourrez ainsi réaliser vos exercices d’échauffement habituels en privilégiant les articulations. Votre corps sera ainsi plus apte à réaliser les enchaînements et sera la bonne température. Attaquer l’audition dans les meilleures conditions ne sera donc pas un problème si vous réalisez correctement chacun des exercices.

Comment être au top quand on est une danseuse ?

aptitudeÊtre en bonne santé est crucial quand on pratique la danse. C’est d’ailleurs aussi important même si on ne la pratique pas. Il faut donc adopter certaines habitudes afin de préserver sa santé et se maintenir en bonne forme physique. Cela peut aussi contribuer dans un certain sens à renforcer considérablement le mental et la capacité à aborder chacune des séances de manière plus positive. Personnellement, je pense que si l’on veut progresser rapidement dans une discipline de danse, cela passe en premier lieu par une bonne condition physique. C’est pourquoi j’ai décidé de vous livrer ces quelques astuces afin que vous soyez vous aussi bien dans votre peau et prêt à vous initier sans problèmes aux diverses figures de danse, quelle que soit la discipline que vous aurez choisie.

Avoir un bon sommeil

En effet, pour être en forme il est très important de bien dormir. Il vous faudra en règle générale 8 bonnes heures pour bien récupérer de chaque journée, que vous ayez suivi des cours de danse ou non. Bien entendu, cela peut varier d’une personne à une autre en fonction du métabolisme. Il est cependant nécessaire de réaliser quelques exercices de détente avant de dormir. Il est aussi utile, comme j’ai pu le constater, de se lever et de se coucher aux mêmes heures. Cela permet au corps de s’adapter automatiquement à vos habitudes. Bien entendu, un bon sommeil dépend aussi de l’environnement, c’est pourquoi il est recommandé de dormir dans une pièce où le calme règne et qui est à la bonne température.

Bien manger

La nourriture est aussi importante lorsqu’on souhaite garder une bonne santé. Il faut généralement une alimentation bien équilibrée et il faut privilégier les aliments riches en protéines. Il ne faut pas aussi oublier de manger des fruits et légumes, car cela apporte les nutriments nécessaires pour satisfaire les besoins en énergie. Quelques réflexes peuvent aussi vous aider dans ce sens. Par exemple, il est recommandé de boire avant d’avoir soif et ne pas sauter les repas. Il faut également éviter les grignotages entre les repas et privilégier les aliments naturels. Il est aussi important d’optimiser la digestion, c’est pourquoi il est crucial de mâcher longuement les condiments avant de les avaler.

Faire du sport et adopter une bonne respiration

Outre l’alimentation et le sommeil, l’activité physique fait aussi partie des facteurs qui contribuent au maintien de la santé. Pratiquer certains exercices dès le matin peut alors améliorer le tonus musculaire et ainsi que la souplesse. Le corps est alors plus enclin à réaliser les efforts physiques lors d’un cours normal ou d’un cours intensif de danse. Il est aussi utile de se concentrer plus particulièrement sur la respiration. En effet, apprendre à bien respirer permet de mieux se détendre et vaincre sa peur de monter sur une scène. Pour ma part, je m’allonge souvent sur le dos avant chaque séance et inspire lentement par le nez avant d’expirer par la bouche. Répéter cette opération me permet de mieux me concentrer. Évidemment, ce n’est pas le seul exercice que l’on peut faire. N’hésitez pas à donner votre avis si vous avez d’autres trucs ou astuces concernant ce sujet.

Comment devenir rapidement un bon danseur ou une bonne danseuse ?

danse1Depuis plusieurs années, la danse a pris une place prépondérante dans la culture et est devenue une activité sportive à part entière. Depuis toute petite, j’ai eu la chance de grandir dans une famille passionnée par la musique et la danse. J’ai voulu devenir danseuse classique à cette époque et mes parents m’ont même inscrite à des cours de danse particuliers. Cependant, à mesure que les années sont passées, je me suis rendu compte que, pour devenir bonne dans ce domaine, il fallait que je persévère et que j’améliore constamment ma maîtrise technique. Ce fut difficile et long, mais grâce aux conseils de certaines personnes, je peux dire que j’ai réussi une bonne carrière. Je vais donc essayer de vous les transmettre par l’intermédiaire de ce billet puisqu’ils sont valables pour tous les genres.

Apprendre les fondements de la danse

Avant d’espérer maîtriser l’une des différentes disciplines de la danse, il me semble évident qu’avoir une bonne culture musicale et de bonnes connaissances de l’histoire de la musique reste essentiel. Il est assez difficile de se passionner pour une chose que l’on ne connait pas, c’est pourquoi les écoles d’histoire de l’art et les conservatoires existent. Par ailleurs, réviser l’histoire de la danse offre la possibilité de découvrir aussi bien les danses antiques que les nouveaux types de danse. Pour l’aspect technique, choisir une bonne école de danse est une excellente option, mais il est tout à fait possible d’apprendre en tant qu’autodidacte. Bien entendu, bénéficier d’un diplôme reste un réel avantage.

Choisir son style de danse

Trouver son propre style de danse peut s’avérer assez difficile. En effet, il faut remarquer qu’il existe une grande diversité de genres et de styles vers lesquels il est possible de se tourner. Il vaut mieux pour vous d’établir une liste de critères sur lesquels vous pourrez vous appuyer afin de choisir entre les différents types existants. Il faut généralement prendre en compte votre personnalité, le lieu d’apprentissage et vos goûts en matière de musique. Le mieux est cependant de s’essayer à différents types de cours afin de se faire une idée de ses préférences. Cours de danse orientale, cours de hip-hop, cours de salsa, cours de danse sportive, cours de claquette…, vous trouverez sûrement un domaine que vous apprécierez.

Trouver l’inspiration

Apprendre les pas de danse est une chose et trouver l’inspiration en est une autre. En tant que chorégraphe, je fais toujours face à ce type de dilemme. Il est assez difficile d’inventer une chorégraphie en se basant sur la musique et l’objectif de la représentation. Pour s’inspirer, bon nombre de danseurs ont pu améliorer leurs techniques grâces aux films de danse populaires de ces dernières années. C’est un excellent moyen de découvrir de nouveaux mouvements et de nouveaux styles de danse. C’est pourquoi je vous recommande vivement de les prendre en considération. Il est néanmoins possible de faire des recherches sur le net et optimiser sa technique avec les différents conseils de professionnels ou d’amateurs de danse.

Une bonne préparation pour les séances

Bien préparer les séances est crucial pour espérer progresser rapidement dans le monde de la danse. Il faut avant tout ne pas négliger le choix de la musique. Ce choix est souvent déterminant dans le choix des pas de danse et dans la maîtrise du rythme. Il faut aussi faire preuve de créativité et de concentration et bien s’équiper en matière d’équipement. Pour ce qui est des tenues, il est important d’opter pour des tenues appropriées au style et au genre de danse choisi. Je crois que c’est l’essentiel. J’espère que ces conseils vous seront utiles pour démarrer votre carrière.