Comment bien la hauteur de sa barre de ballet ?

barre danseLa barre de ballet fait partie des équipements les plus utilisés pour l’apprentissage en danse des danseurs et des danseuses, surtout ceux et celles qui souhaitent progresser en danse classique. Elle est utilisée non seulement dans les écoles de danse, mais également dans les maisons pour les séances d’entraînement à domicile. En effet, il est tout à fait possible aujourd’hui de se procurer une barre de ballet pour ses sessions d’apprentissage en danse. Cependant, cet achat n’est pas à prendre à la légère et il faut généralement prendre en compte différents critères pour déterminer le modèle le plus adapté à ses besoins. Le critère le plus important est néanmoins la hauteur de la barre. Or, ce choix est plus difficile qu’il y paraît. Pour vous aider à choisir haut mieux la bonne hauteur pour votre barre de ballet, voilà quelques conseils en fonction de votre utilisation.

Le choix pour le professionnel

Avant toute chose, il est important de différencier les modèles de barres pour usage public ou professionnel et ceux destinés à un usage personnel. Nous allons voir en premier lieu les barres de ballet destinées à un usage professionnel. Il faut savoir que ces types de barres sont généralement destinés aux individus de toutes tailles qui s’exercent à la danse dans les studios ou les salles de danse. Le bon choix de ces barres est primordial, car il faut connaître la hauteur de barre la plus adaptée afin que les élèves puissent utiliser ces barres plus confortablement. Cette hauteur peut varier sensiblement en fonction des besoins. On peut alors trouver des barres du haut d’une hauteur comprise entre 90 et 120cm, 107 et 117cm et de 150cm dans les établissements. Les barres du bas par contre sont souvent situées entre 80 et 91,4cm à partir du sol. Concernant le choix du modèle, cela peut dépendre de l’utilisation et de ses caractéristiques esthétiques par rapport à l’aménagement de la salle.

Le choix pour le particulier

En ce qui concerne les barres de ballet pour usage personnel, on peut noter que ces barres doivent être uniquement adaptées à la taille de leurs propriétaires. Là aussi, il est important de prendre en considération quelques critères de sélection spécifiques. Vous devez savoir que la hauteur d’une barre doit généralement être au même niveau que le levé des coudes. Elle doit également être hauteur de bras sans lever les épaules et être adaptée à la position des mains en position préparatoire. Les barres pour usage particulier doivent également être au niveau de la taille et des hanches pour une meilleure facilité d’utilisation. Pour résumer, la hauteur d’une barre doit se trouver entre les épaules et la position des mains en position préparatoire lorsque le bras est lui aussi au repos. Bien entendu, comme je l’ai dit cette hauteur doit être ajustée en fonction de la taille du danseur ou de la danseuse. L’idéal serait d’opter pour une barre réglable adaptée aussi bien aux grandes personnes qu’aux enfants. Avez-vous d’autres suggestions pour aider les danseurs et les danseuses à mieux choir la hauteur de leur barre de ballet ? Partagez votre avis dans un commentaire.

Publicités

Réaménager son garage pour ses entraînements de danse, les travaux

danse garageLa danse est une pratique sportive et artistique qui intéresse de plus en plus de nombreuses personnes. Qu’il s’agisse d’enfants, d’adultes ou de séniors, la pratique de la danse est accessible à tous. Il existe par ailleurs tout un choix en ce qui concerne le mode d’apprentissage de la danse et les disciplines sont aussi très variées. Vous pouvez notamment aller dans une salle de danse pour vous entraîner à la danse et participer à différents cours. Cela représente cependant un réel investissement en matière de temps et d’argent et certaines personnes n’ont souvent pas les moyens de suivre des cours et d’investir massivement dans la danse. Cependant, ces personnes ont sûrement un garage qu’elles n’utilisent pas ce qui peut constituer une alternative intéressante à ces problèmes. En effet, il est possible de réaménager complètement un garage de façon à pouvoir s’y entraîner en danse dans les meilleures conditions. Voici quelques recommandations concernant les dispositions à prendre et les travaux.

Optimisation d’espace et travaux d’isolation

Plusieurs travaux peuvent être envisagés si vous comptez réaménager votre garage en salle d’entraînement pour la danse. Cependant, avant toutes choses, il est important d’optimiser l’espace de manière à gagner plus de place. En effet, le garage est une pièce où l’on entrepose généralement différentes choses à part la voiture. Il faudra alors dégager la pièce en déplaçant toutes les choses qui y sont entreposées et en garant votre voiture à l’extérieur. Il faut également penser à investir dans un bon système d’isolation sonore pour ne pas déranger le voisinage lors des séances d’entraînement. Pour ce faire, il est nécessaire de réaliser quelques aménagements tels que la pose de fenêtres. Cette démarche permet d’éviter les montées de chaleurs lors des séances de danse en groupe en favorisant l’aération de la pièce et son confort d’utilisation. Bien entendu, il n faut pas non plus oublier de bien choisir son revêtement de sol (sol lisse, résistant et antidérapant) et régler au préalable les problèmes d’humidité éventuels en portant une attention particulière au drainage du sol lors de la rénovation.

Bon choix d’accessoires et de porte

Après avoir réglé la question de l’aménagement de la pièce, il est important de considérer le choix de la porte du garage. Bien choisir sa porte de garage permet entre autres de gagner un peu plus d’espace dans la pièce. Il faut donc peser les pour et les contres pour déterminer s’il est avantageux d’opter pour une porte mécanique ou manuelle pour votre garage. Il n’est néanmoins pas recommandé d’opter pour une porte à volets battants, mais plutôt préférer un modèle de porte coulissant et insonorisé. Ce type de porte de garage offre un accès plus facile à la pièce et la rend plus moderne et plus esthétique. Pour ce qui est du choix des accessoires et équipements pour la salle de danse, il faut prendre en considération qu’il s’agit d’une salle de danse, et non d’une simple pièce. Que ce soit pour des répétitions de danse ou des séances d’apprentissage, l’idéal serait de disposer d’un grand miroir sur le mur ou d’opter pour un minimum de décoration. Vous aurez notamment à choisir des équipements de sonorisation ou encore des équipements de danse comme les barres. Quel est votre avis concernant ce genre d’aménagement ? Est-ce que c’est une bonne alternative pour s’adonner à la danse sans trop de dépenses ?

Quelques conseils pour vous aider à mieux danser

danse épanouiLa danse est un domaine où bon nombre de personnes évoluent aujourd’hui. Il y a celles qui pratiquent la danse pour le plaisir, celles qui veulent en apprendre un peu plus sur les bases pour mieux danser et celles qui en font une carrière professionnelle. Cependant, peu importe les capacités de chacun en danse, le plus important est d’apprendre à mieux la maîtriser. C’est bien pour cette raison que les cours et entraînements de danse existent. Ils permettent aux danseurs ainsi qu’aux danseuses de s’améliorer techniquement en danse. Cependant, il faut savoir que tout dépend généralement de chaque personne. Pour s’améliorer en danse, il faut généralement être déterminé et adopter la bonne démarche concernant son apprentissage de la danse. Voici quelques conseils pour vous aider dans ce sens.

La danse proprement dite

La maîtrise de la danse dépend l’implication du danseur ou de la danseuse dans son apprentissage. Si vous souhaitez progresser rapidement, la première chose à faire reste néanmoins de bien choisir votre cours de danse. Il est aussi important lors de sa formation de danse d’essayer au préalable tous les styles. Cela vous permettra d’enrichir vos connaissances en danse et de mieux déterminer la discipline de danse la plus adaptée à vos envies. De plus, cela vous permettra de bénéficier des conseils de différents professeurs, d’où de nouvelles perspectives en termes de mouvement. Concernant la danse, il est utile pour les danseurs de savoir exactement danser comme les autres danseurs pour produire un bon effet de masse lors des danses en groupe. Cependant, il est aussi utile de faire ressortir sa personnalité lors des danses en solo et de rester expressif à chaque mouvement. Et, regarder des vidéos ou des spectacles de danse peut également être utile pour augmenter vos connaissances et pour vous permettre de trouver l’inspiration.

Les entraînements

Il est aussi important de porter une attention particulière aux séances d’entraînement si vous souhaitez progresser rapidement et mieux danser. Le fait de s’entraîner à la danse ne se réalise pas non seulement durant les cours et sessions de danse. Il est aussi possible de s’adonner à la pratique de la danse à la maison, dans la rue ou même dans les établissements publics. Bien entendu, il faut faire preuve de retenue si le contexte ne s’y apprête pas. Il faut également faire en sorte de faire à fond chaque mouvement tout en montrant ce que vous ressentez durant la danse. Il faut aussi travailler votre musicalité et profiter de la musique au maximum. Se regarder dans le miroir durant les cours permet aussi de bien observer vos mouvements et de les corriger en tenant compte des recommandations des professeurs. Cependant, garder en tête que se crisper ne peut en rien vous aider dans votre pratique. Faites donc en sortes de vous amuser à chaque instant tout en vous concentrant sur votre progression. Connaissez-vous d’autres conseils pour ceux qui veulent s’améliorer en danse ? N’hésitez pas à partager votre avis.

Tout ce qu’il faut connaître sur la technique de la barre au sol en danse classique

barre au solLa danse classique est une des disciplines de danse les plus appréciées par les hommes, mais également les femmes. Avec les années, cette danse est devenue une pratique sportive à part entière. Bon nombre de figures qui s’y rattachent sont aujourd’hui réalisées pour sculpter le corps des danseuses. On peut citer notamment la barre au sol. Cette figure de ballet est considérée comme un exercice d’étirement inspiré des exercices d’échauffement au sol réalisés par les danseuses classiques. Elle consiste à travailler les écarts et les placements en ayant le buste bien droit, le ventre serré, les épaules basses et le bassin basculé vers l’avant. Le mouvement réalisé, lui, consiste à faire allonger les entrechats et les pointes sur le dos. L’essentiel dans cet article.

L’intérêt de pratiquer la barre au sol

La barre au sol est l’une des figures techniques les plus faciles à faire pour améliorer et corriger sa posture en danse, mais également pour sculpter efficacement le corps. Elle est enseignée non seulement dans les cours de danse classique, mais aussi au niveau des clubs de gym ainsi que des salles de sport. Les personnes qui peuvent la pratiquer sont de tous niveaux. La pratique de la barre au sol a l’avantage de permettre l’allongement des muscles tout en soulageant les douleurs articulaires et les douleurs de dos. Elle permet ainsi de redresser le dos, de raffermir les bras, d’améliorer sa souplesse et d’affiner considérablement la taille.

Les résultats et les sensations de cette technique

La progression d’une danseuse ou d’un danseur dépend de sa capacité à apprendre et à maîtriser l’ensemble des figures et techniques de danse. Avec la barre au sol, cette progression s’effectue très rapidement grâce au fait de travailler couché sur le ventre ou sur le dos. La position dans laquelle s’effectuent les mouvements permet de mieux faire ses placements et de rapidement maîtriser les écarts faciaux. Il faut néanmoins savoir que l’ensemble des étirements à réaliser est assez douloureux au début à cause de la raideur du corps. Cependant, à mesure que l’on s’entraîne, ces douleurs disparaissent et l’on commence à s’y habituer. Après quelques mois de pratique, on peut ressentir les effets positifs des exercices de la barre au sol. Outre le raffermissement du corps, on peut devenir plus gracieuse dans notre démarche. Connaissez-vous d’autres avantages apportés par la pratique de cette figure ? Si c’est le cas, n’hésitez pas à partager votre avis.

Tout savoir sur le travail des transitions en danse

danse transitionEn danse, il est très important de veiller à améliorer constamment sa technique. Parmi les différentes techniques en cause, on peut retrouver le travail des transitions. Ce sont essentiellement les mouvements réalisés entre deux enchaînements. Le fait de ne pas y penser ou de ne pas en être conscient peut avoir certaines conséquences sur la perception de la danse. La danse peut alors paraître discontinue ou irrégulière. C’est bien pour cela qu’on peut maintenant retrouver différents types de stage axés sur le thème des transitions. L’objectif de ces stages est essentiellement d’optimiser la fluidité des danses en se focalisant sur le travail des transitions. Voici quelques informations utiles pour vous aider à améliorer votre technique ainsi que votre maîtrise des transitions.

Les transitions et leur importance

Il peut arriver que l’on considère un danseur ou une danseuse trop académique ou scolaire dans sa façon de danser. Cette appréciation peut s’expliquer notamment par l’incapacité de la personne à rendre fluide ses changements d’enchaînement. Cela peut également être dû au fait du manque de travail lors des séances d’entraînement. Comme dit plus haut, il est très important de travailler ses transitions de danse. Il en va de la flexibilité et de la fluidité, mais également de la beauté de la danse. On peut alors noter qu’on ne ressent plus cette sensation que la danse est rigide ou qu’il y a un temps de pause entre les enchaînements. Cela permet aussi à l’auditoire de mieux percevoir la connexion du danseur ou de la danseuse avec leur danse.

Les améliorations qu’on peut leur apporter

Il est possible pour un ou une passionnée de danse de bien travailler et d’améliorer ses transitions. Pour se faire, il ou elle doit se focaliser sur l’ensemble des changements ressenti sur le poids du corps. Il faut ainsi travailler son équilibre et bien déterminer son centre de gravité. Cela permet d’être plus à l’aise avec son poids et de se connecter avec la prochaine série de mouvements à effectuer et avec le sol. Il s’agit par ailleurs de tout faire pour prendre conscience de l’importance de ce sol et des mouvements effectués par le corps. Il faut alors penser à rendre chaque mouvement fluide et assurer le passage d’un enchaînement à un autre. L’objectif est de rendre la danse plus attrayante avec un cheminement parfait et une bonne logique concernant les mouvements réalisés. Et vous, que pensez-vous des transitions de danse ? Avez-vous quelques astuces sur ce sujet ?

En savoir un peu plus sur les échauffements à faire avant une session de danse

danse échauffementBon nombre de danseurs et de danseuses pratiquent avec passion la danse. Il n’est pas rare de voir certains d’entre eux arriver très en avance à leur cours de danse. Cela leur permet d’avoir du temps pour réaliser quelques échauffements et étirements. Il faut noter que pour toute activité physique ainsi que pour la danse, faire ces échauffements revêt une réelle importance. Pourquoi est-ce si important ? Quels sont les genres d’échauffement qu’on peut réaliser ? Est-ce qu’il faut choisir une tenue spécifique ? Nous allons répondre à ces questions dans ce billet.

Comprendre l’importance de l’échauffement

Les séances d’échauffement sont essentielles pour permettre au corps de s’éveiller. Les échauffements permettent au danseur ou à la danseuse d’augmenter de manière progressive l’intensité de ses mouvements sans risque de blessure ou de déchirure, de faciliter la circulation du sang dans les muscles, d’optimiser la respiration… Cela permet alors éviter les accidents, d’où l’importance d’en faire un véritable rituel avant chaque cours ou session de danse. Grâce aux exercices réalisés, il vous sera encore plus facile de récupérer après la séance et de réaliser les figures de danse dans les meilleures conditions. On gagne ainsi en performance, en équilibre, en concentration, en coordination et en endurance.

Quelques exercices à privilégier

Avant tout étirement, il est indispensable de bien chauffer son corps. On doit alors réaliser certains exercices très utiles pour la préparation à la danse. Vous pouvez par exemple faire du jogging sur place en privilégiant la souplesse au niveau des articulations. Vous pouvez aussi faire la planche pour mettre en condition votre corps en sollicitant progressivement l’ensemble des muscles. Pour les chevilles et les pieds, l’idéal serait de faire quelques pointes, ronds de cheville en-dehors, ronds de cheville en-dedans et flexions. Vous pourrez ensuite réaliser quelques étirements et travailler les hanches et les mollets. Il est important de noter que pour de meilleures séances d’échauffement, le plus judicieux est de préférer les mouvements dynamiques.

Opter pour une bonne tenue

Aussi bien lors du cours de danse que lors des séances d’échauffement, il est important pour les danseurs et les danseuses d’avoir la bonne tenue. Bien entendu, il faut prendre en compte que chaque danse a sa propre technique, donc des mouvements spécifiques. Cela explique que les exercices d’échauffement peuvent varier sensiblement d’une danse à une autre. Néanmoins, on remarque que les jambes sont les plus sollicitées lors de ces exercices, on doit donc y porter une attention particulière. Short d’échauffement, guêtres, jambières, pantalons d’échauffement… Les possibilités sont nombreuses pour bien chauffer cette partie du corps. Concernant le haut, on peut opter pour une combinaison d’échauffement ou encore un cache-cœur. Les boots d’échauffement et les chaussons de danse serviront à protéger les pieds. D’autres conseils concernant les séances d’échauffements ? Partagez-nous votre avis.