Quelques exercices de renforcement musculaire pour mieux réussir en danse

danse renforcement musculaireS’entraîner est pour moi le meilleur moyen d’optimiser sa progression en danse. Peu importe le type de danse choisi, il est important pour un danseur ou une danseuse de pratiquer la danse en améliorant à la fois sa technique de danse et son physique. L’enseignement de cette danse dépend généralement du savoir-faire du professeur, le renforcement physique lui dépend de la motivation et des efforts du danseur ou de la danseuse. Chacun possède ses propres exercices et ses propres démarches concernant les entraînements. Les entraînements peuvent se faire avec du matériel ou non selon les envies et les besoins, mais je préfère ne pas utiliser de matériel lorsque je réalise mes séances de remise en forme pour la danse. Si l’on choisit bien les exercices, le programme de renforcement musculaire peut se révéler très efficace. Voici quelques idées d’exercices pour vous permettre d’atteindre vos objectifs dans ce sens.

La poitrine, les abdominaux et les bras

Renforcer son physique que ce soit pour la pratique de la danse ou pour le sport implique une considération de l’ensemble du corps. Cela concerne aussi bien le haut que le bas du corps et chaque exercice est choisi de façon à travailler une partie spécifique du corps du danseur ou de la danseuse. Pour le haut du corps, on peut concentrer le travail aussi bien sur la poitrine, sur les bras et sur les abdos. Les pompes avec les jambes tendues ou à genoux permettent de renforcer rapidement la poitrine à raison de 10à 15 répétitions. Bien entendu, il faut garder les épaules basses et le ventre bien rentré pour éviter les tensions à la nuque et dans les trapèzes. L’exercice de la planche en appui sur les mains permet de muscler rapidement les abdos. L’exercice consiste à partir à 4 pattes et à s’installer en position de planche avec les jambes tendues environ 30 à 45 secondes. L’exercice des dips, en position assise au sol avec les genoux fléchis, les pieds écartés à la largeur du bassin, les mains derrière les fesses, le buste redressé et les coudes fléchis, permet de travailler les bras. À raison de 15 à 20 répétitions, vous devrez décoller un peu les fesses lors de l’expiration en tendant les bras.

Les cuisses et les fessiers

Pour un bon programme de renforcement musculaire, il est aussi utile de se soucier de travailler la partie basse du corps. Il s’agit notamment des fessiers et des cuisses qui permettent de réaliser avec aisance différentes figures de danse. Différents exercices permettent de travailler efficacement les fessiers. La position du guerrier en mouvement est l’un de ces exercices qui offrent la possibilité de renforcer à la fois les fessiers et les lombaires. Il faut partir en appui avec la jambe droite et avec le genou fléchi pour commencer et pour garder l’équilibre. Il faut ensuite écarter les bras en croix et monter l’autre jambe tendue afin de venir à l’horizontale. Après, vous devez effectuer plusieurs grands battements à raison de 10 répétitions pour chaque jambe. Pour le travail des cuisses, c’est plus simple, car il ne faut que faire quelques séries de squats. Avec les pieds écartés à la largeur des épaules, vous n’avez qu’à faire environ 20 à 30 flexions en appuyant bien sur les talons. N’oubliez pas d’inspirer lors de la descente et d’expirer lors de la remontée. Que pensez-vous de ce petit programme de remise en forme ?

Publicités

Pilates et danse, un mix d’activités très avantageux

danse pilatesLe monde de la danse regroupe aujourd’hui un choix assez impressionnant de disciplines. Il est possible de voir aussi qu’il existe plusieurs variétés pour chaque discipline et que celles-ci sont le fruit d’un mixage entre différents types de danse. Néanmoins, il y a aussi d’autres possibilités de mix de la dance avec d’autres activités, notamment les activités sportives. C’est le cas de la danse Pilates qui mixe les exercices de danse et ceux du Pilates afin d’atteindre une forme physique spécifique. En résumé cette méthode permet d’obtenir un amincissement des cuisses et un ventre plat en l’espace de quelques semaines. Elle regroupe à la fois les avantages et les bienfaits du Pilates et les avantages de la danse. Zoom sur cette technique de danse et de remise en forme qui gagne en popularité depuis quelques années.

La méthode et ses bases

Comme son nom l’indique, la danse Pilates est une méthode et technique combinant les mouvements de danse et les mouvements de Pilates. Il faut noter que la méthode Pilates offre la possibilité de tonifier et de rectifier sa posture tout en se détendant. La danse par contre permet d’améliorer sa coordination, mais aussi de développer et d’assouplir les formes du corps tout en finesse, et d’améliorer la résistance de ses muscles et son endurance. Il faut aussi noter qu’il existe une méthode de Pilates, la fusion Pilates, permettant d’améliorer sa souplesse et sa finesse. Ces exercices sont un mélange de Pilates et de barre au sol. Le fait de combiner toutes ces méthodes permet de muscler son corps, mincir et prendre du plaisir durant les exercices.

Le programme de l’entraînement

Combiner les exercices c’est une chose, mais bien organiser son emploi du temps et son entraînement en est une autre. Effectivement, il est important de prendre en compte qu’un bon programme d’entraînement permet des résultats plus efficaces. Il faut aussi être capable de maîtriser les mouvements et enchaînements de bases de la danse. Il faut savoir qu’en matière de danse, la danse classique est la discipline qui s’adapte le mieux aux mouvements du Pilates. Vous devrez donc apprendre les fondements de cette danse ainsi que les techniques utilisées pour la respiration. Une fois que ces bases sont parfaitement assimilées, on commencera à programmer des séances d’entraînement plus ou moins progressives et axées sur différentes zones du corps. On peut par exemple se concentrer sur la tonification des bras, l’élimination de la cellulite, l’affinage des cuisses ou encore l’aplanissement du ventre.

Le régime alimentaire

Il ne faut pas oublier qu’un entraînement efficace doit être complété par une alimentation saine et équilibrée. Il est donc nécessaire de porter une attention particulière à son alimentation. Parmi les conseils de base que les nutritionnistes et les professionnels en danses proposent aux danseurs, on retrouve les plats pleins de protéines et dénués de gras. Il ne faut donc pas se tourner vers les aliments avec un fort taux de graisse. Il faut également éviter les condiments et boissons trop sucrées et travailler les aliments à indices glycémiques bas. L’objectif est de maigrir de façon équilibrée et de permettre au corps de mieux s’affiner après les exercices. Bien entendu, dans certains cas il peut être recommandé aux danseurs ou danseuses trop maigres de prendre un peu de poids pour atteindre le poids idéal pour leurs mensurations. Avez-vous déjà entendu parler ou pratiquer la danse Pilates ? Partagez-nous votre avis dans un commentaire.

L’importance des abdominaux en danse classique

abdominaux 1Outre les techniques que l’on apprend en danse, il est aussi important que les danseurs et les danseuses réalisent certains exercices servant à optimiser leur forme physique. En danse classique, certains de ces exercices sont plus importants que d’autres. C’est par exemple le cas pour les exercices d’abdominaux. Du point de vue technique, il faut savoir que ce type d’exercice permet aux danseurs une meilleure progression dans leur discipline de danse. Cependant, je dois dire qu’encore bon nombre de danseuses et de danseurs classiques n’ont pas encore conscience de l’importance de ces exercices. C’est souvent à cause d’un manque de pédagogie de certains enseignants qui n’abordent ce sujet que très rarement. Je vais donc vous partager mes connaissances sur ce sujet.

Pourquoi et comment faire des exercices d’abdominaux ?

Avoir de bons abdominaux est une des clés de la réussite de plusieurs enchaînements et mouvements en danse classique. De ce fait, faire des exercices d’abdominaux peut vous aider à obtenir un centre fort, ce qui vous permettra d’avoir un style de danse plus fluide, un meilleur équilibre et moins de douleurs lorsque vous réaliser des figures complexes. Vous pourrez alors danser sans avoir mal au dos et réussir chacune des figures que vous serez amené à effectuer. En guise d’exemple, sachez que le fait d’avoir de bons abdominaux vous permettra de réaliser correctement vos pirouettes ainsi que vos exercices de jambe à la barre. Bien entendu, il ne s’agit pas de faire des exercices trop complexes tels que le crunch qui soi dit en passant n’est pas recommandée. Le mieux est de préférer les exercices sollicitant le muscle servant à rentrer le ventre. Ces exercices ne nécessitent pas de nombreuses répétitions ni d’efforts trop intenses, et sont également faciles à faire. Vous n’avez qu’à demander à votre professeur pour en savoir plus sur le sujet.

Quels sont les avantages pour les danseurs ?

Le fait de bien utiliser ses abdominaux peut être très bénéfique pour un danseur ou une danseuse classique. Comme je l’ai dit un peu plus haut, cela donne un meilleur équilibre, mais aussi une meilleure souplesse ainsi qu’une meilleure élévation de jambe. Il faut noter que plus le ventre est bien tenu, plus l’articulation de la hanche la protège. Il est alors plus facile pour le danseur ou la danseuse d’élever les jambes. Il faut également savoir que les exercices d’abdominaux aident à avoir une posture plus adéquate à la danse. Vous pouvez alors vous adonner aux diverses postures sans avoir à vous soucier d’un éventuel mal de dos. D’autres recommandations ou une remarque ? Exprimez-vous dans un commentaire.

Comment être au top quand on est une danseuse ?

aptitudeÊtre en bonne santé est crucial quand on pratique la danse. C’est d’ailleurs aussi important même si on ne la pratique pas. Il faut donc adopter certaines habitudes afin de préserver sa santé et se maintenir en bonne forme physique. Cela peut aussi contribuer dans un certain sens à renforcer considérablement le mental et la capacité à aborder chacune des séances de manière plus positive. Personnellement, je pense que si l’on veut progresser rapidement dans une discipline de danse, cela passe en premier lieu par une bonne condition physique. C’est pourquoi j’ai décidé de vous livrer ces quelques astuces afin que vous soyez vous aussi bien dans votre peau et prêt à vous initier sans problèmes aux diverses figures de danse, quelle que soit la discipline que vous aurez choisie.

Avoir un bon sommeil

En effet, pour être en forme il est très important de bien dormir. Il vous faudra en règle générale 8 bonnes heures pour bien récupérer de chaque journée, que vous ayez suivi des cours de danse ou non. Bien entendu, cela peut varier d’une personne à une autre en fonction du métabolisme. Il est cependant nécessaire de réaliser quelques exercices de détente avant de dormir. Il est aussi utile, comme j’ai pu le constater, de se lever et de se coucher aux mêmes heures. Cela permet au corps de s’adapter automatiquement à vos habitudes. Bien entendu, un bon sommeil dépend aussi de l’environnement, c’est pourquoi il est recommandé de dormir dans une pièce où le calme règne et qui est à la bonne température.

Bien manger

La nourriture est aussi importante lorsqu’on souhaite garder une bonne santé. Il faut généralement une alimentation bien équilibrée et il faut privilégier les aliments riches en protéines. Il ne faut pas aussi oublier de manger des fruits et légumes, car cela apporte les nutriments nécessaires pour satisfaire les besoins en énergie. Quelques réflexes peuvent aussi vous aider dans ce sens. Par exemple, il est recommandé de boire avant d’avoir soif et ne pas sauter les repas. Il faut également éviter les grignotages entre les repas et privilégier les aliments naturels. Il est aussi important d’optimiser la digestion, c’est pourquoi il est crucial de mâcher longuement les condiments avant de les avaler.

Faire du sport et adopter une bonne respiration

Outre l’alimentation et le sommeil, l’activité physique fait aussi partie des facteurs qui contribuent au maintien de la santé. Pratiquer certains exercices dès le matin peut alors améliorer le tonus musculaire et ainsi que la souplesse. Le corps est alors plus enclin à réaliser les efforts physiques lors d’un cours normal ou d’un cours intensif de danse. Il est aussi utile de se concentrer plus particulièrement sur la respiration. En effet, apprendre à bien respirer permet de mieux se détendre et vaincre sa peur de monter sur une scène. Pour ma part, je m’allonge souvent sur le dos avant chaque séance et inspire lentement par le nez avant d’expirer par la bouche. Répéter cette opération me permet de mieux me concentrer. Évidemment, ce n’est pas le seul exercice que l’on peut faire. N’hésitez pas à donner votre avis si vous avez d’autres trucs ou astuces concernant ce sujet.

La danse et ses bienfaits

danse santéLa danse est un art invitant les personnes à s’adonner corps et âme à une activité spécifique. C’est une belle manière d’expression et un excellent moyen de divertissement. Cela peut aussi surprendre, mais la danse permet de se maintenir en forme et en excellente santé. Elle agit avantageusement sur notre organisme et notre corps, mais également sur notre esprit et sur notre cerveau. Son avantage est qu’elle est particulièrement amusante, mais reste une activité très complète puisqu’elle suscite de nombreuses parties du corps et incite à la socialisation. Voici les faits sur les différents avantages proposés par la danse.

Des avantages pour la santé physique

On le sait déjà, tous les exercices physiques sont bons pour la santé, surtout celle des os. La danse possède en réalité les mêmes effets. Elle possède un impact positif aussi bien sur le système cardiovasculaire que sur le système immunitaire, sur les muscles et sur les articulations. Elle permet aussi d’améliorer l’équilibre ainsi que la souplesse. Sans oublier l’amélioration de la rapidité et de la coordination des mouvements et l’obtention d’un regain d’énergie. Elle contribue également à assurer le bon fonctionnement des appareils pulmonaire tout en optimisant la circulation du sang. Bien entendu, le corps a besoin de repos et il est important d’adopter un bon rythme lors des séances de danse.

Une véritable thérapie pour certaines personnes

En effet, d’après différentes études ainsi que d’après mon expérience personnelle, la danse peut être considérée comme une thérapie. Elle permet notamment de lutter contre certaines pathologies. Elle offre ainsi la possibilité aux patientes de réduire considérablement leur douleur et leurs symptômes. Ils sont alors moins anxieux et peuvent exprimer leurs émotions à travers la danse. Bien entendu, les séances de danse pour ces personnes restent relativement différentes par rapport aux séances de danse normales. Ces danses-thérapie sont réalisées dans des établissements spécialisés tels que les centres de rééducation et les mouvements sont souvent plus libres et improvisés.

Des bénéfices pour le mental

La danse peut aussi agir sur le mental des personnes et sur leur moral. Les enchaînements de mouvements et la socialisation avec d’autres partenaires peuvent diminuer leur stress au quotidien. Ils sont aussi moins réceptifs aux risques de dépression et sont plus heureux dans leur corps. Ils ont une meilleure estime d’eux-mêmes et ont plus confiance en leurs capacités. Je pense que c’est dû essentiellement au fait que la danse est une activité sociale. On voit souvent dans les cours de danse une certaine atmosphère de bien-être et les gens peuvent facilement y créer des liens d’amitié. De plus, il est prouvé scientifiquement que la danse aide à avoir une bonne mémoire et à devenir plus intelligent en stimulant les connexions neuronales du cerveau.

Des bienfaits oui, mais pour qui exactement ?

La danse peut convenir à tous types de personnes, des plus petits aux plus grands. Il faut néanmoins bien choisir la danse à pratiquer en fonction des conditions physiques et des capacités de chacun. Par ailleurs, certains types de danses demandent des aptitudes particulières et variées. Par exemple, pour les débutants on préconise surtout les danses faciles à apprendre et à maîtriser. Les danses comme les danses de salon exigent souvent plusieurs années de pratiques et celles comme le rock acrobatique demandent de très bonnes conditions physiques. Et vous, comment voyez-vous la danse ? Quel type de danse vous intéresse ?

Les choses importantes quand on devient une ballerine

ballerineQui n’a jamais eu envie de devenir une ballerine ou une danseuse étoile durant son enfance ? Ce fut mon cas et j’ai réalisé que le domaine de la danse classique m’avait totalement séduite quand j’ai eu l’opportunité d’échanger avec une véritable célébrité dans ce domaine. Elle ne s’en souvient sûrement pas, mais c’est grâce à elle que j’ai pu réellement m’y intéresser. Être ballerine c’est avant tout beaucoup de travail, mais c’est également une discipline qui met en avant la beauté des gestes. Il faut donc aussi avoir une certaine attitude, une véritable grâce ainsi qu’une bonne forme physique et émotionnelle. Je vais essayer de vous exposer ces points importants afin que vous puissiez vous lancer sans crainte dans votre carrière de danseuse de ballet.

Avoir l’attitude et le dress code

Le fait d’être une ballerine est souvent symbole de féminité, de grâce et de force. C’est devenu une véritable tendance et on peut dénoter un réel engouement pour le sujet. Ce type de danse est selon moi le meilleur moyen de laisser librement s’exprimer son corps de femme et mettre en avant tout son charme. En travaillant le maintien de la tête, la posture et les enchaînements en musique, cela devient véritablement de l’art. La discipline et la rigueur sont ainsi indispensables pour magnifier les chorégraphies. Pour ce qui est de l’apparence, on sait toutes à quoi ressemble une vraie ballerine. Un make-up nude, un chignon de danseuse, un bustier, une jupe un peu froufrou et le tour est joué.

S’exercer chaque jour

L’allure est très importante dans cette discipline, c’est pourquoi certains exercices sont à réaliser chaque jour. Je vous le garantis, c’est vraiment efficace, bien que dur au début. Ce sont néanmoins des mouvements assez faciles qui permettent de gagner en souplesse et en légèreté. Il faut toujours serrer les abdominaux afin de gagner en fuselé et en force. Pour une belle posture, le cou doit être allongé et les épaules relâchées. Pour lifter les bras, faire le cygne est une excellente option et l’arabesque jambes-fessier permet d’affermir la silhouette. Bien entendu, il ne faut pas oublier de s’étirer après chaque exercice pour éviter les courbatures et permettre l’allongement des muscles. Croyez-moi, les courbatures sont le pire supplice pour une danseuse.

Suivre les bons cours

Conjuguant approche artistique et endurance, la danse classique est une discipline qui offre différentes possibilités. Pour fuseler le corps, il est possible de choisir entre différents types de cours. Pour ma part, j’ai longtemps privilégié les classiques tels que la barre au sol et le fitness body ballet. Vous avez néanmoins plusieurs choix possibles. Vous pouvez ainsi aussi bien opter pour les formules fitness telles que le Xtend Barre ou encore les formules plus fluides tels que le Fusion-Pilates. Je recommande les séances dans les écoles de danse, mais il existe aussi des cours vidéo sur internet. C’est à vous de voir.

Garder la forme

En effet, être en bonne forme est une des clés qui permettent à une danseuse de réussir une carrière de ballerine. Outre les exercices, il faut suivre généralement un certain régime. Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’un régime draconien comme on pourrait le penser, mais plutôt d’une alimentation à la fois saine et équilibrée. C’est un régime à base de légumes, de fruits, d’aliments complets, de protéines maigres, de produits laitiers et d’acides gras essentiels. Il faut juste savoir bien les associer.