Le savoir-vivre lors des soirées et représentations de danse : troisième partie

danse bonnes manières3.jpgNous allons entamer dans cet article la troisième et dernière partie de mon petit guide sur les règles de politesse et de savoir-vivre en danse sociale. À travers les diverses règles et étiquettes que nous avons vues précédemment, on a pu noter que la danse sociale se base essentiellement sur le fait de permettre aux danseurs de danser avec tout le monde et élargir leurs horizons en termes d’expérimentation de la danse. Outre l’aspect technique de la bienséance durant les événements, spectacles et soirées de danse, on peut remarquer que certaines règles sont aussi à respecter pour magnifier la danse et son interprétation. Zoom sur ce qui est important à retenir à propos de ces règles.

Avoir une bonne hygiène et bien s’habiller

Il faut bien retenir que la danse sociale se pratique en règle générale à deux. Durant les danses, on est souvent amené à changer de partenaires. Il faut donc mettre un point d’honneur à adopter une hygiène irréprochable pour se sentir à l’aise et pouvoir être plus proche de son partenaire du moment. Il faut ainsi sentir bon en arrivant à la soirée sans pour autant mettre nécessairement du parfum. Il suffit de prendre une bonne douche, de bien se brosser les dents et de se mettre du déodorant. Il faut aussi penser à apporter des vêtements de rechange pour éviter de sentir la transpiration après plusieurs danses. En parlant d’habits, il faut aussi bien se vêtir pour l’occasion. Le choix des vêtements dépend généralement du thème de la soirée et des types de danse sur lesquels vous serez amené à danser avec vos potentiels partenaires. Il faut néanmoins privilégier les vêtements facilitant les placements de bras et mouvements en danse. Il faut aussi éviter de porter des accessoires et des bijoux qui pourraient rendre difficile la réalisation des danses.

Sourire en toutes circonstances

L’image est très importante quand il est question de danse sociale. Il faut que les couples sur la piste de danse donnent une image positive de leurs prestations au public. Le meilleur moyen pour cela est de sourire tout au long de la danse, même lors de la réalisation des figures. Bien entendu, cela dépend du rythme de la danse. Le sourire est de rigueur sur les danses endiablées, mais l’est moins sur les danses plus mélancoliques à l’instar du tango. Le plus important est de ne pas avoir l’air de passer un mauvais moment. Il faut montrer que l’on apprécie la danse et que l’on profite de ses différents bienfaits. Je dois avouer que c’est un peu difficile dans certaines situations, mais il est tout à fait possible de donner une bonne impression de la danse en faisant quelques efforts. Vous pouvez regarder l’autre pour être plus en phase avec lui ou elle et permettre à la danse de paraître magnifique aux yeux du public.

Remercier et raccompagner la danseuse à la fin de la danse

Outre le déroulé de la danse, il faut aussi savoir qu’une certaine formule de politesse est de rigueur à la fin de la danse. Il est important que les deux partenaires se remercient l’un l’autre pour avoir dansé ensemble. Il ne faut pas non plus oublier qu’il ne se fait pas d’abandonner sa partenaire sur la piste de danse une fois la réalisation de la danse terminée. De la même manière que le danseur a invité la danseuse à danser, il doit la ramener en dehors de la piste. Cela montre que l’on est courtois et que l’on n’est pas pressé de trouver une autre partenaire. Lors de cette action, il faut cependant faire attention à ne pas gêner les autres danseurs. Remarque dans le cas où à la fin de la danse la danseuse reçoit de suite une autre invitation à danser, vous pouvez la laisser et inviter une autre danseuse pour la prochaine danse. Que pensez-vous de toutes ces règles ?