Quelques conseils pour vous aider à mieux danser

danse épanouiLa danse est un domaine où bon nombre de personnes évoluent aujourd’hui. Il y a celles qui pratiquent la danse pour le plaisir, celles qui veulent en apprendre un peu plus sur les bases pour mieux danser et celles qui en font une carrière professionnelle. Cependant, peu importe les capacités de chacun en danse, le plus important est d’apprendre à mieux la maîtriser. C’est bien pour cette raison que les cours et entraînements de danse existent. Ils permettent aux danseurs ainsi qu’aux danseuses de s’améliorer techniquement en danse. Cependant, il faut savoir que tout dépend généralement de chaque personne. Pour s’améliorer en danse, il faut généralement être déterminé et adopter la bonne démarche concernant son apprentissage de la danse. Voici quelques conseils pour vous aider dans ce sens.

La danse proprement dite

La maîtrise de la danse dépend l’implication du danseur ou de la danseuse dans son apprentissage. Si vous souhaitez progresser rapidement, la première chose à faire reste néanmoins de bien choisir votre cours de danse. Il est aussi important lors de sa formation de danse d’essayer au préalable tous les styles. Cela vous permettra d’enrichir vos connaissances en danse et de mieux déterminer la discipline de danse la plus adaptée à vos envies. De plus, cela vous permettra de bénéficier des conseils de différents professeurs, d’où de nouvelles perspectives en termes de mouvement. Concernant la danse, il est utile pour les danseurs de savoir exactement danser comme les autres danseurs pour produire un bon effet de masse lors des danses en groupe. Cependant, il est aussi utile de faire ressortir sa personnalité lors des danses en solo et de rester expressif à chaque mouvement. Et, regarder des vidéos ou des spectacles de danse peut également être utile pour augmenter vos connaissances et pour vous permettre de trouver l’inspiration.

Les entraînements

Il est aussi important de porter une attention particulière aux séances d’entraînement si vous souhaitez progresser rapidement et mieux danser. Le fait de s’entraîner à la danse ne se réalise pas non seulement durant les cours et sessions de danse. Il est aussi possible de s’adonner à la pratique de la danse à la maison, dans la rue ou même dans les établissements publics. Bien entendu, il faut faire preuve de retenue si le contexte ne s’y apprête pas. Il faut également faire en sorte de faire à fond chaque mouvement tout en montrant ce que vous ressentez durant la danse. Il faut aussi travailler votre musicalité et profiter de la musique au maximum. Se regarder dans le miroir durant les cours permet aussi de bien observer vos mouvements et de les corriger en tenant compte des recommandations des professeurs. Cependant, garder en tête que se crisper ne peut en rien vous aider dans votre pratique. Faites donc en sortes de vous amuser à chaque instant tout en vous concentrant sur votre progression. Connaissez-vous d’autres conseils pour ceux qui veulent s’améliorer en danse ? N’hésitez pas à partager votre avis.

Maîtriser son en-dehors, comment faire ?

danse en dehorsVéritable clé de voûte de la danse classique, l’en-dehors est une figure assez complexe à réaliser. C’est également le principe ou la position sur laquelle se repose l’ensemble des danses classiques. Cette figure consiste essentiellement à tourner les hanches le plus possible vers l’extérieur afin que les deux pieds soient en alignement parfait. Pour la réaliser correctement, il est important que les talons se touchent. Il faut néanmoins noter que l’ouverture de hanche n’est pas la même chez toutes les personnes, cela dépend grandement de la physiologie. Il faut alors travailler continuellement l’en-dehors afin de réussir à le réaliser parfaitement et atteindre la position idéale. Voici quelques conseils que je souhaite vous partager afin de vous aider à aller dans ce sens.

Bien ressentir les mouvements

Il faut noter que pour progresser dans sa quête d’un en-dehors parfait, il faut généralement un bon apprentissage, de l’entraînement ainsi que du temps. Néanmoins, il est aussi important d’avoir un bon ressenti sur le mouvement et être suivi par un véritable professeur de danse. Il faut cependant noter que le mouvement d’en-dehors fait place à une différence de degré d’ouverture de la hanche et de la rotation externe du pied. Cela peut porter à confusion les danseurs dans leur lecture du placement du corps. Il faut corriger cette lecture à travers l’entraînement, mais le plus important pour progresser est de pouvoir bien ressentir les mouvements. Cela est utile afin d’éviter au corps de compenser les erreurs de positionnement. Il est important de dissocier les mouvements du bassin et des membres inférieurs.

Se détendre et bien faire ses étirements

La détente est un des fondements de l’en-dehors, c’est pourquoi il est important de bien allonger et assouplir l’ensemble des muscles qui sont sollicités lors de la posture, que ce soit le bas du dos, les cuisses ou le bassin. Il faut cependant bien ressentir le mouvement sans pour autant que celui-ci soit douloureux. L’objectif est de faire diminuer les tensions qui agissent sur le corps de façon progressive. Pour cela, il est nécessaire de réaliser quelques exercices d’étirement et respiration. Vous pouvez alors alterner les exercices d’étirement sur le dos et les exercices d’étirement facial. Bien entendu, ces exercices peuvent être accompagnés d’exercices complémentaires tels que la position de la grenouille ou encore la position du papillon.

Travailler son retiré, son demi-plié et son grand plié

Il existe aussi d’autres exercices permettant d’optimiser le ressenti de l’en-dehors. Cette variété d’exercice permet également de renforcer le corps afin d’atteindre une posture parfaite. Il s’agit du travail du retiré, du demi-plié et du grand plié. Le travail du retiré consiste à s’allonger sur le côté, les bras du dessous allongé au sol dans le prolongement du corps, le bras du dessus fléchi au niveau de la poitrine, la tête sur les biceps avec le corps aligné. Il faut ensuite réaliser un travail de gainage des abdominaux suivi d’une contraction des obliques en veillant à maintenir la jambe du dessus en retiré ainsi qu’une ouverture au maximum du retiré. Le demi-plié, par contre, consiste à resserrer les abdominaux et à presser les talons en étant allongé sur le ventre dans un léger demi-plié. Le grand plié est réalisé allongé sur le dos avec les pieds à plat sur un mur en les jambes en grand plié sur 4 temps. Ce mouvement est suivi d’une descente des jambes sur 4 temps jusqu’au replacement des jambes dans leur position initiale. Des remarques ou d’autres conseils ? Exprimez-vous.