Comment améliorer sa musicalité en danse ?

danse musicalitéLa danse est dans la majeure partie des cas indissociable de la musique. En effet, on peut noter que les mouvements effectués par les danseurs et les danseuses sont rythmés par la musique, c’est pour cette raison qu’il est important de bien comprendre et bien maîtriser aussi bien les bases de la danse que le déroulement de la musique. Que ce soit lors des représentations de danse ou encore lors des séances de cours et d’entraînement, il est important que les danseurs puissent disposer d’une bonne musicalité. Cette musicalité en danse nécessite cependant un grand travail, car il est souvent difficile pour les débutants d’améliorer leur capacité d’écoute et de compréhension musicales. Voici quelques astuces qui pourraient cependant vous aider à progresser plus rapidement dans ce sens.

Apprendre à compter et à écouter la musique

Que ce soit lors des séances de cours ou lors de la création de chorégraphies de danse, on peut souvent se rendre compte que la musicalité est plus difficile à maîtriser que ce que l’on pensait au début. Aussi bien pour les débutants que pour les plus expérimentés en danse, trouver la bonne démarche pour gérer la musique lors de la danse demande au préalable un apprentissage en profondeur de la musique. Il faut avant toute chose s’entraîner à compter la musique qu’elle soit en 4 ou 8 temps. De manière générale, vous pourrez noter que l’accent fort d’une danse est souvent celui qui donne envie de débuter un mouvement. Cet accent se trouve sur le premier temps de la danse. Pour améliorer sa musicalité, il faut également apprendre à écouter la musique correctement. Il ne s’agit pas de simplement écouter le son, mais de repérer les voix, les instruments de mélodie, la batterie ainsi que les sons digitaux. Vous devrez alors adapter et faire suivre vos mouvements sur chacune de ces composantes de la musique en prenant soin de mémoriser entièrement la chanson choisie.

Obtenir le bon rythme et optimiser sa capacité d’adaptation

Une fois le comptage et l’écoute de la musique maîtrisés, il est important pour les danseurs et les danseuses de s’adapter à chaque rythme de la danse. Pour ce faire, le meilleur moyen est de s’entraîner à alterner les mouvements de la danse sur les voix et les sons produits par les instruments de musique. Il faudra essayer à chaque fois de s’adapter en rythme à la musique pour faire ressortir de l’intérêt au niveau de ceux qui seront amenés à contempler vos mouvements. Il faut à la fois capter l’énergie produite par la musique et la transformer en mouvement. En d’autres mots, il sera utile de produire des mouvements qui ressemblent à chaque son produit par la musique. Cela vous permettra de rendre vos enchaînements et votre chorégraphie plus harmonieuse et plus facile à comprendre. Il faut toujours s’adapter, quel que soit le type de musique sur lequel on danse. Vous devrez aussi analyser la musique de faon à mieux comprendre les émotions qu’elle peut évoquer chez les auditeurs et les interpréter sous forme de danse. Un avis ou une remarque ? Exprimez-vous dans un commentaire.

Publicités

Comment éviter la déprime en danse ?

découragementLa danse est une discipline de plus appréciée par les personnes de tous âges. Aussi bien les enfants que les adultes, hommes et femmes, et les seniors peuvent pratiquer la danse et profiter de ses nombreux bienfaits. La danse agit souvent comme un anti-stress et elle permet aussi de pratiquer une activité physique pour modeler son corps. Cependant, pour réussir en danse et progresser rapidement, il faut généralement être motivé et être en forme physiquement et psychologiquement. Malheureusement, il peut arriver que certaines personnes soient confrontées à des baisses de moral ce qui peut influencer significativement leur manière d’appréhender la danse. Cela peut arriver à tout le monde, mais il est tout à fait possible d’éviter ces phases de découragement. Voici quelques conseils pour vous aider dans ce sens.

Lutter contre le découragement

Apprendre la danse nécessite en règle générale de passer des cours donnés par des professeurs de danse expérimentés. En effet, suivre des cours de danse permet d’apprendre les bases de la danse, mais aussi de recevoir différents conseils par rapport au travail effectué, à la maîtrise technique et aux postures adoptées lors de la réalisation des enchaînements de danse. Peu importe la discipline, il faut savoir que la majorité des professeurs restent assez stricts dans leur enseignement. Les remarques et les corrections qu’ils donnent à leurs apprenants peuvent en décourager plus d’un. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas trop se focaliser sur le ton adopté par le professeur, mais sur les remarques constructives qu’il fait. Le mieux que vous pouvez faire est de suivre les indications, rester détendu en toutes circonstances et interroger le professeur s’il y a des mouvements que vous n’avez pas compris. Bref, il faut montrer que vous êtes impliqué dans ce que vous faites et que vous voulez progresser.

Lutter contre la baisse de moral

À part le découragement, les baisses de moral peuvent aussi interférer dans la bonne pratique de la danse. Ces baisses de moral sont souvent dues à des problèmes d’ordre personnel et familial. Disputes, état de colère, événements tristes…, tout peut vous faire baisser votre moral. Cela peut alors avoir des conséquences et des répercussions sur votre pratique de la danse. Cela peut influer sur la concentration, ce qui vous fait faire tout de travers, d’où une perte de temps considérable dans votre planning d’apprentissage. Pour lutter contre ces baisses de moral, il faut alors mieux se préparer avant d’aller à votre cours de danse et éviter tout stress. Vous pouvez par exemple faire des exercices d’étirement, danser sur une musique qui s’adapte parfaitement à votre état d’esprit du moment, évacuer votre stress par divers moyens, discuter à quelqu’un de vos problèmes… Il faut savoir que tout le monde a des problèmes, mais qu’il y a toujours des solutions à ces problèmes. Un avis ou un autre conseil pour lutter contre le découragement et les baisses de moral en danse ? N’hésitez pas à faire un commentaire.

Pourquoi les femmes peuvent trouver leur bonheur dans la danse orientale ?

danse orientalePratiquer la danse en général permet de profiter de différents bienfaits. La danse peut procurer du bien-être ainsi que du bonheur. Elle permet également de libérer les tensions, de vaincre la timidité et de tonifier son corps. La danse orientale est l’une des différentes danses qui permettent de profiter de ces divers avantages. Pratiquée essentiellement par les femmes, cette danse peut se définir comme une danse à la fois sensuelle et très féminine. Aussi appelée la danse des mille et une nuits, la danse orientale évoque le rêve et permet aux femmes de s’épanouir. Cet épanouissement se fait sur différents plans. Mais, comment cela se fait-il que l’on puisse trouver son bonheur dans la danse orientale ? Quelques précisions dans cet article.

Libérer sa taille et magnifier son corps

Dans la culture actuelle, on voue un véritable culte aux femmes ayant des mensurations parfaites. C’est d’ailleurs pour cette raison que bon nombre de femmes se livrent au fitness, à la musculation et à la danse. Cependant, pratiquer la danse pour de mauvaises raisons peut être un frein au développement personnel et à l’épanouissement. La danse orientale a pour vocation de permettre aux femmes d’être élégantes tout en étant libre. Le plus important est d’être à l’aise lors de la réalisation de la danse, c’est pourquoi on oublie les corsets et les vêtements moulants et on se concentre sur les pantalons amples et les jupes féminines. Cela nous permet de faire ressortir notre élégance au naturel. La danse orientale permet également d’isoler certaines parties du corps pour en prendre conscience et les travailler une à une. En effet, la technique utilisée consiste à bouger une partie du corps sans bouger les parties qui y sont proches. Avec un peu de pratique, vous pouvez maîtriser cette danse assez rapidement et en même temps travailler la musculation de votre corps et votre souplesse. Vous prenez conscience petit à petit de tout votre corps.

Se connecter à soi-même et incarner la féminité

La danse orientale est une danse qui se danse normalement et dans la majeure partie des cas en solo. Elle permet d’exprimer avec des mouvements sont état d’âme, mais aussi son état de corps. Il n’y a donc pas d’enchaînements et de figures préétablis comme pour les autres danses. Tout est une question de maîtrise technique des mouvements sensuels. Le reste peut laisser place à l’imagination et à l’improvisation. Bien entendu, quand on apprend cette danse, différentes chorégraphies sont proposées pour mieux appréhender cette discipline. Néanmoins, improviser ses mouvements au fur à mesure permet de mieux se connecter avec son être et améliorer sa confiance en soi. La danse orientale peut aussi permettre aux pratiquantes d’être plus féminines grâce à ses gestes doux et sensuels. Cette danse vous permet de maîtriser votre énergie et de prendre le temps d’apprécier chaque gestuelle. Vous vous laissez porter par la musique et votre corps peut s’exprimer librement tout au long de la danse. Quel est votre avis sur cette danse ? Est-ce que sa pratique vous intéresse après avoir lu mon article ? N’hésitez pas à faire un commentaire.

Comment éviter les blessures lors de la pratique de la danse latine ?

danse latine blessureLa danse latine est l’une des catégories de danse les plus appréciées. Elle est considérée comme un art à part entière qui demande aussi bien de bonnes connaissances de la danse, mais aussi une certaine dextérité ainsi qu’une bonne maîtrise technique de la danse. Qu’il s’agisse de la Samba, du Bachata, de la Chachacha, du Mambo, de la Rumba, de la Salsa ou encore du Tango, il est crucial pour les danseurs de faire attention lors de la réalisation de leurs figures et leurs enchaînements. En effet, on peut noter que la pratique de ces danses n’est pas sans danger. Il faut donc prendre certaines précautions lorsqu’on les pratique afin d’éviter tout risque de blessures. Voici quelques conseils et astuces qui pourront vous aider à pratiquer les danses latines en toute sécurité.

Suivre des cours et s’entraîner régulièrement

Maîtriser les mouvements en danse latine peut s’avérer assez difficile quand on débute en danse. C’est pour cette raison qu’il est préférable de suivre au préalable des cours de danse et éviter de réaliser certains mouvements par soi-même. Le suivi et les conseils des professeurs de danse peuvent être très utiles pour comprendre les spécificités des mouvements et des figures à réaliser tout en pratiquant l’activité en toute sécurité. Un professeur pourra vous aider à réaliser les bonnes postures afin d’éviter les douleurs et les blessures éventuelles. L’entraînement régulier est aussi un excellent moyen pour progresser en danse latine et maîtriser l’ensemble des enchaînements. Que ce soit pour les débutants ou pour les plus aguerris, la pratique quotidienne de la danse permet de renforcer les muscles et d’améliorer considérablement la souplesse. Cela permet également d’habituer le corps aux efforts et en même temps d’éviter les risques de blessures.

Porter les bonnes chaussures et être conscient de ses limites

Tout comme pour les autres catégories et disciplines de danse, il est important de bien choisir ses chaussures de danse en danse latine. Le choix doit être fait en fonction de la danse pratiquée, mais aussi du confort d’utilisation. Bien choisir ses chaussures de danse permet ainsi d’éviter les blessures et de danser plus aisément. Il faut savoir que les efforts réalisés en danse peuvent être assez conséquents en fonction des objectifs que l’on se fixe. Il peut alors arriver que certains danseurs ne respectent pas leurs limites et se blessent durant leurs séances d’entraînement. C’est aussi le cas si l’on essaye de réaliser des figures impressionnantes, mais qui sont d’un tout autre niveau. Il est donc crucial de prendre en compte que le savoir-faire en danse s’acquiert avec l’expérience. Il faut alors prendre en considération ses limites physiques lors de la pratique des danses latines et se donner le temps de progresser. Avez-vous d’autres conseils à donner aux danseurs pour leur éviter toutes blessures en danse latine ? N’hésitez pas à faire un commentaire.