Comment résoudre ses problèmes d’équilibre en danse ?

danse équilibreBon nombre de danseurs et de danseuses sont confrontés à des problèmes d’ordre technique en danse. Peu importe les difficultés rencontrées lors des séances d’entraînement de danse, il faut toujours améliorer sa technique de danse, mais également prendre soin de sa santé. Outre les problèmes liés au manque de souplesse, il est important de porter une attention particulière au manque d’équilibre. Le manque d’équilibre en danse peut être un réel handicap surtout en danse classique puisque la majorité des figures à réaliser demande un grand équilibre. Cesdites figures peuvent solliciter un équilibre dynamique ou équilibre statique, c’est pourquoi il ne faut en négliger aucune. Pour vous aider à améliorer votre équilibre, voici quelques conseils très utiles.

Améliorer sa vision et ses mouvements de tête

En danse, il existe plusieurs exercices permettant de renforcer considérablement ses aptitudes physiques, mais également sa capacité d’équilibre. L’une des premières choses à faire est alors de travailler sa vision en prenant conscience des différentes parties de son corps ainsi que son positionnement dans la salle. Il faut noter qu’un placement de regard peut modifier sensiblement l’équilibre. Il est donc utile de s’exercer à fixer un point fixe pour mieux se concentrer et se recentre sur soi-même. Cet exercice pratique doit être accompagné par une maîtrise des mouvements de la tête et de la nuque. Il faut éviter que ces parties du corps ne se crispent et corriger continuellement la position et l’alignement de sa colonne.

Travailler sa respiration et lutter contre le stress

L’amélioration de l’équilibre passe aussi par un travail sur la respiration. Ce travail consiste essentiellement à s’exercer à corriger certaines positions du corps liées à l’habitude et qui influent sur la respiration. Il peut être question d’un dos qui se voûte, d’épaules qui se referment ou d’une tête qui tombe. Travailler la respiration consiste aussi à apprendre les bons gestes d’expiration et d’inspiration. Cela permet d’éviter les risques de douleurs et de blocage lors des sessions de danse et entre chaque exercice. Il faut aussi noter que le stress et l’anxiété sont les principaux ennemis du danseur. Ils causent la crispation du corps et les blocages respiratoires. Il faut alors appréhender la difficulté de la danse par quelques exercices de dynamique corporelle.

Optimiser ses postures et ses positions de pied

Avoir un meilleur équilibre dépend également de la maîtrise des figures en danse. Il est alors crucial pour un bon danseur d’adopter de bonnes postures et éviter les faux mouvements. Pour cela, on travaille essentiellement sur la partie centrale du corps au niveau des épaules, de la cage thoracique jusqu’au bassin. Il faudra en fonction des exercices à faire effectuer les corrections de posture qui s’imposent. Ne pas cambrer le dos, rentrer le ventre, rentre les fesses, baisser la hanche, se tenir bien droit, écarter les épaules…, tant de conseils qui peuvent vous aider à améliorer votre équilibre en danse. Il faut aussi penser à répartir l’équilibre sur l’ensemble du pied. Il faut pour cela que la plante du pied soit en contact avec le sol et que l’on soit capable de contrôler les récepteurs de la voûte plantaire. Cette démarche permet de gagner en stabilité pendant les enchainements de danse et d’éviter les tensions du corps. Une remarque ? N’hésitez pas à faire un commentaire.

Publicités