Comment créer une chorégraphie ?

chorégraphieLa création d’une chorégraphie est un travail que l’on retrouve dans tous styles de danse. Qu’il s’agisse d’une danse artistique ou d’une danse contemporaine, il est important de prévoir à l’avance les mouvements et les enchaînements réalisés par les danseurs. En tant que chorégraphe accomplie, je trouve que c’est l’étape la plus importante lorsqu’on prépare une représentation. Cela représente un énorme projet qu’il faut étudier et diriger avec soin. Afin de créer une bonne chorégraphie, il vous faudra généralement disposer d’un talent artistique, d’un bon leadership, de la patience, de la créativité et de l’entraînement. Il faut aussi être concentré sur son objectif et avoir confiance en soi. Je vous le dis, ce n’est pas une mince affaire !

Le choix de la danse et de la chorégraphie

Avant même de se lancer dans le projet, il est important de bien réfléchir à la chorégraphie que vous souhaitez mettre en place. Il faut donc regrouper vos idées et déterminer les grandes lignes de la représentation. Selon l’objectif de votre chorégraphie, vous pouvez au préalable collecter des informations sur le lieu et les conditions de représentation. La nature de la chorégraphie sera différente pour un concours de danse et pour une simple représentation artistique. Il est aussi important de choisir le style de la danse en fonction de votre spécialité ou des aptitudes de vos danseurs. Bien entendu, il ne faut pas non plus négliger le choix de la musique et des intervenants. L’important est de pouvoir travailler facilement sur une chorégraphie qui pourra susciter un grand intérêt chez votre public.

La phase d’étude

La réussite d’une chorégraphie passe nécessairement par une étude au préalable de ses diverses composantes. Pour ma part, j’écoute souvent la chanson en boucle pour apprendre par chœur chaque silence, rythme ou note afin d’imaginer les enchainements. J’analyse également la structure de la chanson pour définir chaque changement de rythme. En ce qui concerne le style de danse, il est très utile de connaître les styles usuels d’enchainement selon la manière dont vous voulez mettre en scène la représentation. Connaître les différents pas de base, les enchainements spécifiques et les postures est alors crucial. Bien entendu, il est tout à fait possible de combiner plusieurs genres de danse pour une chorégraphie plus originale.

Le montage de la choré

Une fois l’analyse faite, il est maintenant temps de monter votre chorégraphie. Vous pouvez essayer différents enchainements sur la musique et voir si cela correspond. Vous aurez ainsi un aperçu du travail que vous aurez à réaliser. Néanmoins, il faut enregistrer les mouvements au fur et à mesure afin que votre chorégraphie puisse prendre forme. Les enchainements devront être créés séquence par séquence et il ne faut pas prendre à la légère la pose des transitions. Usuellement, je prends des notes de chaque détail pour ne pas me perdre, mais si vous avez une bonne mémoire ce n’est pas un problème pour vous de vous souvenir de tous les mouvements. Opter pour l’usage d’effets, d’accessoires et de costumes peut vous aider à optimiser votre spectacle si vous le souhaitez.

Les répétitions et les entraînements

Le fait de s’entraîner et de répéter permet de garantir la réussite d’une chorégraphie. Il est important que les intervenants soient conscients de vos objectifs et de l’ampleur du projet. Vous devrez vous entraîner continuellement jusqu’à ce que la chorégraphie soit maîtrisée par tous. Répéter sur le lieu de représentation peut être une bonne alternative pour déterminer la qualité de la mise en scène. Il ne vous restera plus qu’à finaliser votre projet en réalisant quelques ajustements et mises au point.