L’essentiel pour gérer trac et stress durant un spectacle de danse

spectacle de danseParticiper à une représentation ou à un spectacle de danse n’est pas toujours une chose facile, surtout pour les danseurs et les danseuses qui y danseront pour la première fois. Je me rappelle mon premier spectacle de danse, j’avais un trac comme pas possible et le stress a commencé à me peser. Heureusement, tout s’est déroulé comme prévu et j’ai pu tant bien que mal réaliser mes figures et mes enchaînements. Il faut dire que dans le monde de la danse le trac est monnaie courante et que les exigences concernant l’obligation de résultat lors d’une représentation officielle sont assez pesantes. Il faut donc avoir un bon mental pour espérer lutter contre le stress et en faire un plus bon usage. Voici quelques conseils qui vous permettront de mieux la gérer lors de votre spectacle de danse.

Avant la répétition générale

La préparation d’un spectacle de danse s’effectue généralement en plusieurs phases qui commencent toujours un long moment avant le jour du spectacle. Pour pouvoir participer à ce genre d’événement, il faut accumuler un certain volume de temps de travail. Il faut alors s’entraîner rigoureusement pour améliorer au maximum sa technique de danse. Il faut aussi apprendre à gérer efficacement ses efforts afin de gagner en endurance. C’est également le moment de choisir la tenue ainsi que les accessoires qui sont adaptés à votre pratique de la danse. L’essentiel est que vous soyez à l’aise dans vos gestes et vos enchaînements. N’oubliez pas non plus d’adopter une bonne hygiène de vie et de ne pas négliger votre alimentation.

Pendant la répétition générale

Le jour du spectacle arrive à grands pas ? Il faut maintenant que vous participiez à la répétition générale. Cette répétition se déroule souvent sur le lieu où aura lieu le spectacle. C’est l’occasion de découvrir la scène en long et en large. Il faut noter que les lieux de spectacle ne sont pas toujours adaptés à la danse, c’est pourquoi les danseurs peuvent stresser à l’idée de danser sur un sol glissant, dans une salle trop grande ou en extérieur. C’est souvent une première pour eux, mais bien évidemment cela ne représente pas un véritable frein pour les passionnés de cette discipline. Il est essentiel lors d’une répétition générale d’appréhender comme il se doit la scène. Vous devrez maîtriser l’espace, poser vos repères et travailler votre danse pour qu’il soit au point lors du spectacle. Il faut aussi veiller à rester concentré en toute circonstance et à fortifier son mental, sans oublier de bien gérer son temps de préparation.

Lors des prémices du spectacle

Ça y est, la salle commence son ouverture au grand public. C’est à ce moment que le stress et le trac sont à son paroxysme. Le public et le jury prennent place dans la salle tandis que vous et les autres danseurs êtes en train de vous préparer dans les coulisses. Vous faites vos échauffements pour préparer votre corps à la danse et répéter encore quelques mouvements. Afin de ne pas trop stresser, je vous conseille de ne pas avoir de pensées négatives et de positiver sur le déroulement de la représentation. Vous pouvez par exemple méditer ou répéter intérieurement des expressions positives. Vous devez aussi apprendre à vous servir de votre trac pour augmenter votre confiance en vous et stimuler votre envie de tout donner. Faites en sorte de vous détendre et de rester centrer sur vous-même.

Du lever au baisser de rideau

Vous entrez maintenant en scène, seul ou avec un groupe de danseur, et  les projecteurs sont braqués sur vous. Puisque vous n’avez pas de pensée négative et que vous êtes recentrée sur vous, tout devrait bien se passer. Néanmoins, ne négligez pas votre respiration et faites en sorte de la contrôler durant la réalisation de votre représentation. Prenez le temps de gérer votre rythme cardiaque ainsi que votre souffle. Dès que votre danse est finie, vous remarquerez que le trac et le stress auront totalement disparu. Il faut cependant noter qu’il n’est pas bon pour la santé de subir une anxiété et un stress répété. C’est pourquoi vous pouvez adhérer à certaines techniques de relaxation afin de mieux gérer votre stress avant un prochain spectacle. Avez-vous quelques suggestions à faire dans ce sens ? N’hésitez pas à nous parler des méthodes de relaxation qui ont été efficaces pour vous et votre pratique de la danse.

Publicités

Comment bien préparer une audition de danse ?

auditionLe monde de la danse est un monde à part. Il existe non seulement diverses disciplines auxquels il est possible de s’adonner, mais il existe aussi différentes catégories et niveaux pour les danseurs. On peut alors soit pratiquer la danse en tant qu’amateur soit espérer faire une carrière plus professionnelle dans la catégorie choisie. Par ailleurs, il faut souvent remarquer que pour poursuivre une formation en danse et rentrer dans une grande école, il faut d’abord auditionner. C’est aussi le cas si l’on veut participer à un spectacle de danse, réussir le casting reste indispensable. Généralement, un casting permet à un jury de sélectionner plusieurs danseurs, et c’est une bonne occasion de montrer ses compétences de danseur. Mais, comment ça se passe après lors de l’audition finale et comment bien se préparer ? Voici quelques conseils.

Être présentable et bien se préparer pour la journée

Pour faire bonne impression lors d’une audition de danse, il est important de bien soigner sa présentation. Bien entendu, s’il y a des consignes concernant la tenue, il est préférable de le suivre et de ne pas trop se démarquer. Cependant, il est bien de préférer une tenue simple et sobre qui s’adapte parfaitement au style de la danse. Par exemple, pour un casting de danse hip-hop, vous pourrez adopter le look short, basket et débardeur tandis que pour un casting de danse classique mieux vaut se mettre en tutu et porter des chaussons de danse. Il faut également bien se préparer pour la journée et mettre dans son sac l’essentiel. Il faut apporter de quoi manger, une bouteille d’eau et des talons si besoin.

Bien se reposer avant l’audition

Tout danseur digne de ce nom le sait, si l’on veut devenir danseur professionnel il est nécessaire de faire plusieurs sacrifices. De plus ce type de carrière peut imposer diverses contraintes, mais personnellement je pense que c’est nécessaire pour réussir à bien exprimer son art. Avant une audition, il est important de bien se reposer et d’adopter un bon état d’esprit. En résumé, pas de soirée arrosée la veille et pas d’exercices intenses pouvant entraîner des courbatures. Cela permet d’éviter le manque de concentration et les troubles de mémoire lors des représentations. Cela permet aussi d’éviter la fatigue qui est la cause en grande partie des chutes. Vous pourrez ainsi tout donner lors de l’audition et être en forme pour réaliser les figures et les enchaînements.

Bien réaliser ses échauffements

Pendant l’audition, il est aussi crucial de bien s’échauffer comme on le fait généralement avant un cours de danse. Il n’y a pas d’échauffement spécifique, mais il est recommandé de s’échauffer au moins 5 min avant le début de l’audition. Vous pourrez ainsi réaliser vos exercices d’échauffement habituels en privilégiant les articulations. Votre corps sera ainsi plus apte à réaliser les enchaînements et sera la bonne température. Attaquer l’audition dans les meilleures conditions ne sera donc pas un problème si vous réalisez correctement chacun des exercices.